Education

VINGT ET UN ETABLISSEMENTS DE L’ENSEIGNEMENT TECHNIQUES SE VOIENT REFUSER L’AGREMENT POUR EXERCER

Cette décision a été prise lors des travaux de la quatrième session ordinaire de la commission d’agrément des établissements de l’enseignement technique, professionnelle et de la formation qualifiante  qui se sont déroulés le 9 août à Brazzaville.
Les participants aux travaux ouverts et clôturés par le ministre de l’enseignement technique et professionnelle, de la formation qualifiante et de l’emploi , Antoine Thomas Nicéphore FYLLA SAINT EUDES avaient sur leur table les conclusions d’enquêtes de 117 établissements scolaires présentés par le secrétariat technique qui s’est appuyé sur les critères ci-après : les dispositions environnementales, les aspect administratifs et pédagogiques ainsi que les autres aspects liées à la sécurité et à l’hygiène. Dans son adresse à l’ouverture des travaux, le ministre  a pensé que les mauvais élèves devaient êtres sanctionnés et les bons encouragés, car, pense-t-il, « il  n’est plus question de tolérer l’existence des établissements scolaires privés hors normes ».
La commission d’agrément est donc au terme des travaux  parvenu aux résultats suivants, repris dans le communiqué final des travaux de la cession.
– Sur 43 établissements détenteurs d’agrément définitif, 37 l’ont conservé soit 86, 04%
– Sur 29 établissements candidats à l’agrément définitif, 24 l’ont obtenu, soit 82, 75%
– Sur 18 établissements ayant acquis l’agrément provisoire en 2014, 17 l’ont conservé soit 94, 44%
– Sur 27 nouveaux établissements candidats à l’agrément  provisoire, 18 établissements l’ont obtenu soit 66, 66%.
En définitive, sur 117 établissements, 61 ont obtenu l’agrément définitif  soit un pourcentage de 52, 14%,  35 ont obtenu u  agrément provisoire soit un pourcentage de 29, 91%, 21 se sont vu refuser l’obtention de l’agrément soit un pourcentage de 17, 95%.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le plus populaire

To Top
Translate »