Actualité

UE : WE SEE AFRICA, UNE CAMPAGNE  DE COMMUNICATION SUR L’IMPACT DU PARTENARIAT AVEC L’AFRIQUE

Comment rendre plus tangible le partenariat UE-Afrique sur le continent, connecter davantage la jeunesse à nos projets et tisser avec elle des liens de confiance plus étroits ? We see Africa, cette campagne mondiale de communication visant à célébrer l’impact   positif du partenariat unique entre l’Afrique et l’Union Européenne, est la réponse à ces interrogations. A Brazzaville, Giacomo DURAZZO, Ambassadeur de l’Union Européenne a lancé la campagne le vendredi 28 octobre 2022.

We see Africa se propose entre autres de relier émotionnellement la jeunesse à l’impact positif du partenariat grâce à une campagne qui met  en lumière des personnes qui sont à l’origine du changement en Afrique         et ont un potentiel d’inspirer les jeunes Africains, les Congolais en particulier. Justement, une jeune femme est mise en lumière dans cette campagne. Esther NKOUSSOU est Assistante de recherche au camp de Mondika au cœur du parc national de Nouabalé Ndoki (au nord de la République du Congo), protégeant les gorilles indigènes de la région, et travaillant pour une ONG Internationale à inverser le changement climatique. Esther collecte des données sur trois groupes de gorilles pour alimenter une base de données. L’Union Européenne entend donc capitaliser l’image et l’action de « notre héroïne Esther Nkoussou », elle-même jeune, pour sensibiliser les jeunes sur le travail réalisé par l’Union Européenne au Congo,  à travers différents projets.

S’exprimant  lors de la conférence de presse de lancement de la campagne, Giacomo DURAZZO a justifié le choix d’Esther NKOUSSOU : « Le témoignage d’Esther qui travaille au parc de Nouabalé ndoki me semblait significatif de ce  partenariat et donc nous lavons choisie, elle a été filmée, interviewée. Vous pouvez voir des témoignages de ce qu’elle fait. J’espère que cela va pouvoir changer la perception de ce que nous faisons ici au Congo (…)  le travail consiste à trouver des vecteurs de changement, des personnes qui changent un petit peu l’Afrique ».

Il convient de noter qu’une campagne de  publicitaire visant la mise en lumière de l’engagement d’Esther  a été lancée à Brazzaville. A différents lieux stratégiques de la ville en effet, cette dernière est affichée sur  des panneaux en français et en lingala. Des spots  radio télévisés viennent garnir la campagne de communication. Autre volet de la communication, le digital. Pour cela, deux jeunes   chanteuses et influenceuses, Nestela et  Jessy, présentes lors de la conférence de presse de lancement de la campagne vont être mise à contribution. L’audience de ces deux jeunes femmes sur les réseaux sociaux  (plus de 91,6 abonnés est l’atout  sur lequel s’appuie la campagne.

Photo : Le visuel de la campagne  (Crédit Groupe Congo Médias)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top
Translate »