TUSEO ou le rendez-vous du rire à sa 9ème édition

532

Trois jours pour voyager au rythme du rire avec des artistes venus de plusieurs pays d’Afrique et de la France. Ceci grâce au rendez-vous international du rire de Brazzaville dit Festival TUSEO organisé du 27 au 29 octobre 2016 dans la grande salle de l’Institut Français du Congo.

Le festival a été ouvert par l’artiste comédien cœur à cœur, représentant du Ministre de la culture et des Arts. Ce dernier a souligné que le Festival qui a vu le jours en novembre 2004 a pour objectifs de promouvoir le talent national, d’ouvrir les portes aux jeunes talents et de faire de Brazzaville le carrefour du rire. Après l’ouverture parsemée d’humours, le public a eu droit au spectacle assuré chaque jour par cinq artistes, comme au premier jour où le Gabonais MANITOU, MALA Adamo de la côte d’Ivoire, EMMANU TARA de la RDC, NAZ du Congo ont presté. «…en tant qu’humoristes nous n’avons que l’humour comme moyen de prodiguer des conseils au public » a souligné l’humoriste congolais Weilfar KAYA.
Le deuxième jour animé par Frédéric GAKPARA du Togo, Juste Parfait du Congo, l’Intellectuel Kaboré du Burkina Faso, BOUNA Guazong du Cameroun…Le troisième jour marquant la clôture du Festival a connu la participation de Cheknito du Mali, Oumar Manet de la Guinée Conakry, Titus Kosmas du Congo qui s’est félicité de constater que le l’humour attire aujourd’hui autant le public que la musique, chose qui n’existait pas dans le passé parce que , dit-il, il n’y avait pas des évènements de ce genre. La liste a été clôturée par la française Roukiata Ouedraogo. Tout en se félicitant de la réussite cette 9 ème édition, Lauryathe BIKOUTA, Directrice du Festival TUSEO a souligné des nombreuses difficultés liées au financement auxquelles elle a été confrontée. Mais elle a aussi remercié les quelques partenaires qui ont aidé le comité d’organisation à y arriver. Pour clore, la Directrice a bénéficié d’une œuvre d’art que la délégation des humoristes venus du Gabon lui a donné en signe de reconnaissance de ses efforts.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *