SANTE : L’AFRIQUE A L’EPREUVE DU CORONAVIRUS    - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Santé

SANTE : L’AFRIQUE A L’EPREUVE DU CORONAVIRUS   

L’annonce faite, le vendredi 14 février 2020, par le ministère égyptien de la santé indiquant la présence sur le sol égyptien d’un premier porteur d Covid-19 ajoute  l’Afrique à la liste des continents touchés par cette maladie. L’arrivée de cette maladie extrêmement contagieuse en Afrique suscite de nombreuses inquiétudes au regard des  faiblesses des structures de santé  présentes dans certains pays du continent.

Un porteur de l’épidémie du nouveau coronavirus a été diagnostiqué sur le territoire Egyptien le vendredi 14. Etranger de  nationalité chinoise, il venait de Chine, comme le précise Rfi. L’individu est porteur de virus mais ne présente pas les signes de la maladie.  C’est grâce aux prélèvements faits par les autorités sanitaires à son arrivée à l’aéroport du Caire qui, à la suite de l’analyse,  ont révélé la présence du virus.  La personne atteinte a été transférée à la zone de quarantaine située à près de 300 km à l’ouest d’Alexandrie et a été hospitalisée.

Une nouvelle qui sonne mal dans les oreilles des Africains qui, jusqu’ici, croyaient être épargnés de cette maladie. Ce cas est le tout premier qui vient d’être déclaré  sur le continent.

L’Afrique appelée à consolider plus d’efforts

Alors que plus  de 37280 cas confirmés de contamination et de 813 cas de décès étaient  enregistrés en date du 09 février, le dernier bilan fait état de près de 1 400 décès, quasiment tous en Chine continentale. La maladie qui est apparue en décembre 2019 à Wuhan, dans la province du Hubei en Chine, est désormais présente sur tous les continents avec ce cas diagnostiqué en Égypte. Le Coronavirus représente un grand danger sur le continent où certaines structures de santé ne disposent pas des équipements adaptés pour diagnostiquer la maladie d’où la nécessité de prévenir.

Des mesures préventives visant à renforcer la capacité de riposte des structures de santé face à cette épidémie devraient être prises. La surveillance accrue au niveau des aéroports et aux frontières ne devrait souffrir d’aucun manque pour espérer limiter au mieux les risques d’une contamination qui exposerait les  populations à la maladie.

Aussi, la  mise en place, dans les zones frontalières, des endroits appropriés pour la mise quarantaine des personnes touchées par la maladie serait d’une importance capitale dans la gestion des risques de propagation de ce  virus  débaptisé Covid-19  par l’Organisation mondiale de la santé(OMS).

Photo : Vue des chinois (Droits reservés)

Contacts de notre rédaction : gcm.rédaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : 00242 06629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top