RDC/PRESIDENTIELLE : LE COORDONNATEUR DE LA COALITION LAMUKA CONGO BRAZZAVILLE MOBILISE LES TROUPES AUTOUR DE MARTIN FAYULU

311

Au lendemain  de l’attaque à Lubumbashi contre Martin FAYULU , candidat de l’opposition  à la présidentielle sous haute tension du 23 décembre prochain, les langues de délient. Parmi elles ; celle de Trésor BELAMA, Coordonnateur de la coalition Lamuka  section Congo – Brazzaville. Pour lui cet acte n’est pas de nature à intimider  leur coalition. Il demande ainsi aux ressortissants de la RDC résidant à Brazzaville  de voter pour Martin FAYULU qu’il présente comme le candidat du changement.

GCM :   L’actualité  dans votre pays est marquée  par cette situation trouble q ui s’est produite à Lubumbashi. Des tirs sur Martin FAYULU,  le candidat de la coalition Lamuka et sa délégation . En tant qu’acteur politique , comment réagissez-vous à cela ?

T.B : C’est triste  ce qui se passe dans mon pays, le pays de mes ancêtres. Souvent quand je regarde je pleure. Quand je vois ce groupe de bandits politiques qui est venu avec des armes à Kinshasa pour soit disant  chasser Mobutu qui était le dictateur, pour libérer le peuple congolais entre guillemets, ce groupe de bandits politique nous emmène encore dans  un Etat totalitaire dans lequel  le citoyen n’a pas le droit de parler. Nous sommes dans une période électorale, nous sommes en pleine campagne électorale. Chacun de nous doit s’exprimer librement. Mais quand je vois qu’on tire sur notre candidat qui est le candidat commun de l’opposition et sur sa délégation, cela me fait très mal. Je me demande si nous sommes dans une foire ou dans un Etat de droit. Je ne sais pas si la communauté nationale et la communauté internationale voient cela. Martin FAYULU et son équipe deviennent comme des cibles pour déstabiliser la volonté du peuple. FAYULU c’est le choix et la volonté du peuple et aujourd’hui il incarne l’espoir de tout un peuple.

GCM :   Est-ce que vous pensez que c’est acte peut avoir un impact sur le processus électoral dans votre pays ?

T.B : Si aujourd’hui on commence à empêcher Lamuka de faire sa campagne électorale devinez la suite ! Qu’est ce qu’ils veulent ? Ils nous disaient que Fayulu n’a pas de base, qu’il n’est pas connu en RDC . Aujourd’hui les ancêtres de notre pays ont prouvé qu’ils derrière Fayulu . Tout le peuple congolais est derrière lui. Nous ne donnons pas de tee-shirt ni d’argent, nous n’avons rien. Ce qui nous préoccupe ce sont les élections pour que Fayulu puisse gérer ce pays dignement. Fayulu et son équipe ne font que dénoncer, montrer à la population les enjeux actuels, que le gouvernement actuel qui a géré depuis 17 ans n’a rien fait. C’est maintenant ou jamais parce que le peuple réclame le changement, rien que le changement.

GCM :   Est-ce qu’après cet incident vous avez toujours la fois qu’il y aura élection présidentielle dans votre pays le 23 décembre ?

T.B : Bien sûr ! Nous sommes déterminés ! Ce n’est pas pour rien que Fayulu et ses  équipes font campagne. Même ici à Brazzaville nous allons commencer bientôt la campagne pour sensibiliser tous  nos  compatriotes qui vivent ici pour aller voter le candidat du changement parce que Fayulu c’est le candidat du changement  , de la paix , du développement et de l’espoir!

GCM :   Autours de quel message vous allez battre campagne ici à Brazzaville ?

T.B : Nous allons demander à tous compatriotes vivant ici de faire le choix de la raison. Pour nous, le choix de la raison c’estv Martin Fayulu. Voter Shadari (NDLR : Shadari est le candidat de la majorité présidentielle) c’est voter le massacre, la peine du peuple congolais, c’est la continuité de Kabila (NDLR : le président en exercice), c’est la continuité du vol, du pillage. Aujourd’hui la majorité présidentielle tremble. Aujourd’hui le peuple réclame Fayulu.

GCM : Vous présentez Martin Fayulu comme le changement du changement, il doit être élu sur la base d’un programme. Pouvez-vous nous brosser son programme 

T.B : Il y a une semaine notre candidat s’est exprimé sur la sécurité du peuple et de la nation. Il a dit qu’il va faire déplacer la base militaire de la RDC de Kinshasa à l’est de la république parce qu’un peuple sans sécurité est un peuple qui meurt jour et nuit. La RDC notre patrie est devenue comme une foire, une passoire. N’importe qui peut entrer en RDC tuer , massacrer, violer et voler. Fayulu et la coalition Lamuka (NDLR : mot de la langue lingala qui signifie réveille-toi) ont dit , nous allons amener le changement sur le plan sécuritaire ,  le développement social , économique.

Photo : Trésor BELAMA répondant aux questions du Groupe Congo Médias ( Crédit GCM)

Contacts de notre rédaction: gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp: 00242 06629 92 35

Vous pouvez écouter la version audio de cette interview




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *