RD CONGO/RELIGION: UNE CÉRÉMONIE DE BAPTÊME SE TRANSFORME EN DRAME A KINSHASA - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Société

RD CONGO/RELIGION: UNE CÉRÉMONIE DE BAPTÊME SE TRANSFORME EN DRAME A KINSHASA

 Quatre adeptes de l’église « Ba apostolo » du prophète Raphael KADIMA, située au quartier Mikonga dans la commune de la Nsele sont portés disparus depuis le matin du dimanche 28 février 2021, emportés par les eaux de la rivière Djili qui a servi de lieu de cérémonie. Les faits se sont produits  vers 9 heures, heure de Kinshasa, ville capitale de la République Démocratique du Congo.

Le drame a eu lieu au cours d’une cérémonie de baptême,  tenue non loin du pont Ndjili dans la commune qui porte le même nom, au quartier 8.

D’après les informations rapportées par le site internet de Radio Okapi « Les disparus sont, d’après le colonel Wasua, commandant de la police du district de la Tshangu et un témoin, le pasteur, son adjoint, ainsi que la femme et le fils du prophète de l’église, âgé de 25 ans ».

La nouvelle qui suscite plusieurs interrogations sur les vraies causes de cette scène de noyade qui a hotté la vie à quatre personnes est aussi confirmée par le bourgmestre de Ndjili.

Principal témoin de la triste histoire dans laquelle il perdu non seulement les membres de l’église mais aussi les membres de sa famille (sa femme et son enfant), le prophète Raphael KADIMA, a tenté d’expliquer ce qui s’est passé :

« Moi j’avais passé la nuit à la montagne. Quand je suis venu, j’ai trouvé le pasteur titulaire avec l’adjoint en train de prier. Quand ils ont terminé de prier, on a commencé à baptiser les gens. On a baptisé au moins 18 personnes, ça restait maman ainsi que mon fils ainé. Moi j’étais dehors au bord de la rivière en train de chanter. Maman a pris l’Esprit Saint, elle s’est échappée des mains du pasteur. Mon fils voulait sauver sa maman. Ils ont tous été emportés par la vitesse de l’eau : le pasteur titulaire avec l’adjoint, mon fils ainé avec ma femme sont aussi partis ».

Des sources policières, on signale l’interpellation de 3 membres de cette église, dont ce prophète.

Photo : Une image prise lors du drame

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : +242 06629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top