PRESIDENTIELLE EN RDC : LA VICTOIRE DE FELIX TSHISEKEDI CONFIRMEE PAR LA COUR CONSTITUTIONNELLE

386

Sans surprise la Cour Constitutionnelle de la République Démocratique a rejeté les deux requêtes en annulation des résultats provisoires  de l’élection présidentielle du 30 décembre 2018  introduites respectivement par  Martin Fayulu et Théodore Ngoyi. Elle a  justifié ces rejets  par l’absence des preuves aux allégations soulevées et confirme la victoire de Felix Tshisekedi avec 38,57% des voix.

Dans son arrêt rendu public le samedi 19 janvier 2019, la Cour constitutionnelle a confirmé les résultats proclamés par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), qui consacrent Félix Tshisekedi président  élu de la République Démocratique du Congo. Ces résultats définitifs font du candidat du Cap pour le changement le 5ème président de la RDC et marque la toute première alternance politique que va connaitre ce pays.

Il est suivi de Martin Fayulu, accrédité de 34,83% puis d’Emmanuel Ramazani Shadary, qui avec 23,81% occupe la troisième place.

La Cour constitutionnelle a analysé deux requêtes en contestation des résultats provisoires proclamés le jeudi 10 janvier 2019 par la CENI.

Pour la première requête introduite par Martin Fayulu de la plateforme la Dynamique de l’Opposition et candidat de la coalition Lamuka, qui demandait entre autres : l’annulation des résultats provisoires, le recomptage manuel des voix, la consultation des données des observateurs électoraux comme la Conférence épiscopale nationale du Congo, la Synergie des missions d’observation citoyenne des élections, bref de toutes missions d’observation électorale, l’organisation  des élections, dans les localités elles ont été annulées  dans les deux semaines suivant le prononcé, de surseoir à la publication des résultats, en attendant les résultats des circonscriptions exclues, la cour constitutionnelle a jugé que « .. .la demande d’audition des missions d’observation électorale est sans objet. Elle a décidé que les élections ont été régulières et que la demande d’annulation des élections dans les circonscriptions exclues était recevable, mais non fondée. Quant au comptage des voix, c’est une demande extraordinaire (…)». Rejetant la demande de cette dynamique, la cour constitutionnelle a fait savoir que : « la Dynamique de l’opposition n’a fourni aucune preuve aux allégations soulevées ».

Quant à la requête déposée par Théodore Ngoyi réclamant  l’annulation pure et simple de l’élection  pour de nombreuses irrégularités, la cour a rejetée  pour double emploi et défaut d’intérêt.

Félix Tshisekedi est ainsi élu  pour un mandant de 5 ans à la tête de la RDC et succède à Joseph Kabila, au pouvoir depuis le 26 janvier 2001.

Liste des présidents  de la RDC

Joseph Kasa-Vubu : du 30 juin 1960 au 24 novembre 1965 ;

Joseph-Désiré Mobutu : du 24 novembre 1965 au 16 mai 1997 ;

Laurent-Désiré Kabila : du 17 mai 1997 au 16 janvier 2001 ;

Joseph Kabila : du   26 janvier 2001 au 19 janvier 2019 ;

Felix Tshisekedi : à partir de janvier 2019.

Photo1 :Vue des membres de la Cour.

Photo2:  Félix Tshisekedi ( Droits réservés)

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : 00242 06629 92 35




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *