PDSS : L’identification des indigents de Brazzaville lancée par la Ministre de la santé - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Santé

PDSS : L’identification des indigents de Brazzaville lancée par la Ministre de la santé

 La Ministre de la Santé et de la Population, Jacqueline Lydia MIKOLO a lancé le lundi 6 mars 2017 à Brazzaville la campagne de sensibilisation et d’identification des indigents dans le département de Brazzaville. Ces opérations entrent dans le cadre des actions du Programme de Développement des Services de Santé mis en œuvre par le Ministère de la  Santé et de la Population et la Banque mondiale.

Quatre arrondissements de la ville de Brazzaville sont concernés par cette phase. Il s’agit de Makélékélé, Bacongo, Madibou et Mfilou. Sont concernés entre autres par l’identification, les ménages dirigés par des personnes souffrant d’une maladie chronique, les ménages autochtones, les ménages dirigés par des femmes sans moyens, les ménages à plusieurs enfants. Le programme de Développement des Services de Santé vise à permettre à au moins 20% des plus pauvres dans la population et les ménages d’être en mesure d’accéder aux services curatifs et préventifs dans payer. Il faut noter qu’une vérification sera faite après de recensement par un comité communautaire de validation pour confirmer la véracité des informations reçues des ménages. Les ménages identifiés se verront délivrés des cartes d’indigence. La présentation des caractéristiques de cette opération d’identification a été faite par Bernice Mesmer NSITOU, Coordonateur du PDSS.
Ce travail d’identification s’est déjà réalisé dans d’autres départements du Congo concernés. Il s’agit des département de la Cuvette au nord du pays (4126 ménages), des Plateau au nord ( 4906 ménages), de la Bouénza au sud du pays ( 4617 ménages), du Niari au sud ( 7420 ménages et de Pointe noire au sud ( 8209 ménages), soit un total de 29 278 ménages.
La Banque mondiale, partenaire technique et financier du PDSS représenté à cet atelier de lancement par son Représentant au Congo, M. Djibrilla ISSA estime que dans ce pays, le taux de pauvreté est passé 51 % en 2005 à environ 36% en 2015. Cela grâce, à souligné le Représentant « aux efforts considérables du gouvernement dans l’amélioration de la santé et de l’éducation des populations ». Toutefois, a-t- il poursuivi, cette forte croissance n’a pas été suffisamment inclusive. Elle s’est surtout traduite par un accroissement des inégalités et de la vulnérabilité, note-t-il avant de poursuivre : « Il est donc irréaliste d’espérer que la croissance, à elle seule, puisse améliorer significativement les revenus des pauvres dans un délai raisonnable. C’est pourquoi cette forme de filet de sécurité est nécessaire ».
A propos des filets de sécurité alimentaire, la Banque mondiale au Congo participe au financement d’un autre programme de filet de sécurité, mais cette fois-ci alimentaire, appelé « Lisungui », l’aide en langue congolaise, en partenariat avec le ministère des affaires sociales. Un programme qui, selon la Banque mondiale, a permis de constituer un registre social unifié dans lequel plus de 41.000 ménages. Un registre qui pourrait servir amplement au filet de sécurité sanitaire du PDSS. Le Représentant de la Banque mondiale propose d’ailleurs une « synergie afin d’institutionnaliser le registre social comme point d’entrée pour les politiques sociales ».
Notons qu’en appendice de la cérémonie des kits contenant du matériel de recensement ont été remis aux responsables des Circonscriptions d’Actions Sociales des quatre arrondissements de Brazzaville concernés par les autorités présentes cet atelier de lancement, au nombre desquels figurait la Ministre des Affaires sociales, de l’action humanitaire et de la solidarité. Cette dernière, peu avant l’acte de remise des kits a dit qu’elle accordait un intérêt particulier à cet programme, vu le lien entre la santé et l’alimentation, créneau du projet « Lisungi » mis en œuvre par le ministère dont elle a la charge.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top