MONDE : LE TOURISME, UN SECTEUR POURVOYEUR D’EMPLOIS - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Environnement

MONDE : LE TOURISME, UN SECTEUR POURVOYEUR D’EMPLOIS

Le gouvernement du Congo a rendu public par la voix d’Arlette SOUDAN-NONAULT, ministre du tourisme et de l’environnement un message en rapport avec  la  célébration  de la 40ème  journée mondiale du tourisme. Cette année, cet  évènement célébré le  27 septembre sera accueilli par l’Inde  sous le thème ‘’Tourisme et emplois : un meilleur avenir pour tous’’. Cette journée  vise la sensibilisation de la communauté internationale sur l’importance du tourisme et de ses valeurs sociales, culturelles, politiques et économiques.

Article écrit avec Blandina BECKOKA , journaliste stagiaire

Le tourisme, précise la déclaration du gouvernement du Congo, constitue une option de développement d’une économie durable. Il réduit la pauvreté grâce à l’emploi des populations locales dans les entreprises touristiques, la création des petites entreprises communautaires locales. C’est d’ailleurs dans cette même logique que le message précise : « Un nombre non négligeable d’emplois touristiques est facilement accessible aux plus démunis, car les emplois  requièrent de faibles capacités et de petits investissements».

Le domaine touristique a créé au Congo une variété d’emplois, indique la déclaration, qui ajoute que ce secteur considéré comme le quatrième secteur exportateur au monde après le pétrole, les produits chimiques et l’automobile, des emplois directs, indirects et induits :  « Le tourisme d’une manière générale est donc un secteur d’avenir au Congo. Il est porteur de croissance et d’emplois, à une seule condition que les pouvoirs publics et le secteur privé lui accordent une attention soutenue à travers un partenariat solide, un cadre législatif et règlementaire cohérent et des investissements multiformes allant de la diversification structurelle, à la construction des infrastructures, de la fourniture des équipements à la formation du personnel dans les structures appropriées ».

Les données du Conseil Mondial du Tourisme et des Voyageurs, en 2015, sont évocatrices : «  le tourisme a créé plus de 107 millions d’emplois (soit 3,6% de l’emploi total pour 3% du PIB mondial) et contribué, directement et indirectement, à la création d’un total de 284 millions d’emplois,  soit l’équivalent d’un emploi sur onze dans le monde ».          Bien normal donc que le gouvernement congolais ait  inscrit le tourisme dans les priorités du Plan National du Développement 2018-2022 au titre du pilier de la diversification.

Il convient de noter que  le gouvernement congolais  « conscient de l’importance de ce vecteur de croissance, a fait inscrire le tourisme parmi les priorités du Plan National de Développement 2018-2022, au titre de pilier de la diversification. Tant il est vrai que parmi les pays au monde qui ont eu la volonté politique de développer ce secteur, aucun n’a eu à le regretter », conclut la déclaration. 

Rappelons que le Congo, pays situé au cœur du bassin du Congo et disposant d’une cote maritime de plus de 150 kilomètres  possède d’énormes potentialités pour développer son tourisme dans ses volets écologiques et autres

Photo: La ministre en charge du tourisme( Crédit Groupe Congo Médias)

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : 00242 06629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top