L’UNICEF EQUIPE L’ECOLE KINTELE FLEUVE EN DISPOSITIFS DE LAVAGE DES MAINS

181

A l’occasion de la célébration de la journée mondiale du lavage des mains l’Unicef fait un don à l’école primaire Kintélé fleuve le vendredi 19 octobre 2018 à Brazzaville. Ce don, en dispositif de lavage de mains permettra de cultiver chez les élèves les bonnes pratiques de l’hygiène afin de mieux prévenir et lutter contre les maladies contagieuses comme le choléra, l’Ebola et d’autres microbes.

Cet article été rédigé avec Neuchatelle Jura MOUSSOYI, Journaliste Stagiaire

Célébrée sous le thème  « mains propre : une recette pour la santé », la journée mondiale du lavage des mains a été une occasion pour le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance(UNICEF) de visiter l’école Kintélé fleuve, située dans la périphérie nord de Brazzaville. Une visite qui a permis à l’Unicef d’équiper cette école primaire en dispositifs de lavage des mains. Ce don apprécié tant par le personnel enseignant que par les élèves permettra aux élèves de se laver les mains.Une initiative qui va permettre de renforcer les capacités de prévention et de lutte contre les maladies comme le choléra ; l’Ebola et d’autres microbes. Dans son discours, Micaela Marques De SOUSA, Représentante de l’UNICEF en République du Congo, a indiqué que : « …le lavage de mains avec du savon aux moments clés est un moyen important de s’aider soi-même et d’aider à se protéger de plusieurs infections telles que le choléra et l’infection à virus Ebola et de freiner sa propagation ».

L’attention particulière portée à l’égard des élèves dans le cadre de la célébration de cette journée est l’occasion de prouver au monde que les enfants peuvent à leur tour apprendre à leur entourage ce qu’ils apprennent, « …une fois qu’ils ont appris à pratiquer une meilleure hygiène à l’école, les enfants peuvent devenir des agents du changement en transmettant ces messages et gestes à leur famille et à leur communauté », a renchéri la Représentante.

Cetévènement constitue une invite à promouvoir l’hygiène. C’est ainsi queMicaela Marques De SOUSA indiqué qu’ « Il est nécessaire que les parents, les religieux, les notables et les medias contribuent à la sensibilisation et entretiennent ce message en permanence ».

Notons que l’UNICEF envisage poursuivre cette opération salutaire d’équipement des établissements en dispositif de lavage des mains sur une durée de cinq ans dans Brazzaville et dans diverses localités du Congo grâce au projet Mac Gouvern Dole. Pour cette année scolaire 2018-2019, 204 dispositifs de lavage des mains seront installés dans 64 écoles de la Likouala et de la Lékoumou.

Aussi, les élèves et enseignants ont profité de cette occasion pour lancer le cri d’alarme afin que la priorité soit accordée à l’éducation au Congo.

Après équipement, une séance de lavage des mains a été organisée pour la circonstance. Séance au cours de laquelle les élèves ont été initiés au lavage en respectant les six étapes usuelles a savoir : Mouiller, savonner, frotter, nettoyer les ongles, rincer et sécher.

Photo1 :  Les dispositifs de lavage des mains

Photo 2 : Les élèves se faisant expliquer le lavage des mains

Crédits Photos : Groupe Congo Médias




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *