Coopération

LES SERVICES DES OEUVRES UNIVERSITAIRES DU CONGO ET DU GABON SE CREENT UNE VISION COMMUNE.

Une convention de partenariat lie désormais la Direction générale des affaires sociales et des œuvres universitaires (DGASOU) de l’université Marien NGOUABI du Congo et le Centre national des œuvres universitaires du Gabon. Ce partenariat  a été signé à Brazzaville le vendredi 23 février 2018 en présence de Bruno Jean Richard ITOUA, ministre congolais de l’enseignement supérieur.

La signature de cette convention de partenariat est le clou d’une visite de travail de trois jours qu’une délégation du Centre national des œuvres universitaires du Gabon conduite par Emérentienne DOUFOUNDOU , Conseillère technique du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a effectuée à Brazzaville du 21 au 23 février 2018. Une visite qui entre dans le cadre de la coopération sud-sud, précise un communiqué officiel.

Les échanges d’expériences entre les deux structures (DGASOU et CNOU) a laissé transparaitre «  une large similitude tant dans la forme que dans le contenu des actions et des services que leurs structures respectives offrent aux étudiants », précise le même communiqué. En effet, lors des échanges, Adélaïde De MOLOUBA, Directrice des bourses et des œuvres universitaires a présenté la DGASOU et le mode de gestion des œuvres universitaires au Congo. De son coté, Emérentienne DOUFOUNDOU,  la Chef de la délégation gabonaise a présenté le Centre national des œuvres universitaires, son organisation et son fonctionnement.

Le document consacrant le partenariat entre les deux structures a été signé coté congolais par Monsieur TCHIKAYA, Directeur Général de la DGASOU et coté gabonais par Victor IWANGOU MBOUMBA, Directeur général adjoint du CNOU.

Bruno Jean Richard ITOUA, le ministre congolais de l’enseignement supérieur a, à juste titre favorablement apprécié ce partenariat et reconnu l’importance des œuvres universitaires : «  les œuvres universitaires sont un outil d’accompagnement de la mission d’enseignement et de recherche dévolue aux universités, mais aussi un lieu de socialisation, d’apprentissage de la vie. Un lieu où se complète le travail de formation des consciences nationales et individuelles. Peut-être que c’est là que devrait se consolider le ciment de nos nations. Avoir un partenariat dans le cadre des œuvres universitaires concerne un sujet central, fondamental, et si cela peut aider, à travers le partenariat, chacun apprenne de l’autre ce qu’il fait bien ou a su bien faire, les bonnes pratiques, les expériences réussies ».

Il faut comprendre par oeuvres universitaires, l’ensemble des services de l’université couvrant les campus, la restauration, les activités sportives, les centres médicaux. Ils sont par essence des lieux de contacts entre les étudiants.

Signalons que lors de sa visite de travail au Congo , la délégation gabonaise a visité le site de l’Université Denis SASSOU NGUESSO de Kintélé , à la sortie nord de Brazzaville

Photo: le ministre ( au fond) présidant la cérémonie de signature de la convention de partenariat ( Crédit Groupe Congo Médias)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le plus populaire

To Top
Translate »