Environnement

LES ETUDES DE FAISABILITE DU FONDS VERT OFFICIELLEMENT LANCÉES EN RÉPUBLIQUE DU CONGO.

S’accorder et procéder au lancement des études de faisabilité en collaboration avec le centre de cooperation internationale en recherche agronomique (CIRAD) était l’objectif  visé par les participants à l’atelier d’un jour organisé à Brazzaville le mercredi 14 février 2018 .

Organisé par le Ministère  de l’Economie  Forestière avec l’appui de l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et la participation du CIRAD, le projet aura pour objectif principal  « d’impulser le processus de transitions du pays vers un developpement à faible emission de carbone et résilient aux changements climatiques, en misant sur une strategie ambitieuse d’attenuation dans le secteur de l’utilisation des terres, du changement  d’affectation des lettres et de la foresterie », a déclaré Suze Percy FILIPPINI, Représentante de la FAO au Congo.

Cet atelier était focalisé sur trois axes orientés vers l’étude de faisabilité technique et économique et le  développement du cadre de gestion environnement et social ; de l’étude de faisabilité opérationnelle et financière ainsi que de l’étude de la filière bois-énergie . Toutes ces études seront réalisées par une équipe d’éxperts internationaux et nationaux de differents ministères sectoriels et institutions nationales. Rappelons que le projet d’attenuation Fonds Vert  Climat  à été initié par le Ministère de l’Economie Forestière suite à la demande formulée par ledit Ministère, adressée à la FAO  pour la préparation d’une requette à soumettre au Fonds Vert  Climat.

Ce projet d’attenuation revet une dimension transversale et vise à  apporter un lappui dans l’amenagement du territoire et la reforme foncière à travers des solutions concrètes permettant de reduire la pression anthropique concernant le bois-énergie. Mais bien plus , il  vise  le renforcement des capacités institutionnelles pour la gestion et la conservation des écosystèmes forestiers  ainsi qu’ un accompagnement technique et financier pour le developpement des pratiques agricoles durables . Figure aussi en bonne place  l’appui  au développement des chaines de valeur dans la filière des produits forestièrs non ligneux et des cultures vivrières et de rente et la surveillance des émissions dues aux gaz à effet de serre.

En sus, ce projet contribuera aux objectifs de la politique forestière , de la loi forestière, de la strategie et du plan d’action REDD + du Congo. Signalons que la cérémonie d’ouverture de l’atelier  a été placée sous l’autorité de   l’allocution d’ouverture par Joël LOUMETO, Conseiller au Ministère de l’Economie Forestière.

Photo : la photo de famille après la cérémonie d’ouverture  ( Crédit Groupe Congo  Médias)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le plus populaire

To Top
Translate »