Société

LE COMITE DE PILOTAGE DU PROJET CAB SE FELICITE DE L’ACHEVEMENT DU RESEAU POINTE NOIRE –MBINDA

Dans une interview accordée à la presse au sortir de la réunion du comité de pilotage de projet CAB mise en œuvre en partenariat avec la Banque mondiale le mardi 30 janvier 2018 à Brazzaville, Yvon Didier MIEHAKANDA, Coordonateur de ce projet a dit son satisfecit de voir l’achèvement du réseau fibre optique Pointe noire – Mbinda (ville congolaise frontalière avec le Gabon) dont l’interconnexion avec le réseau gabonais est prévue pour le 14 février. Mais la réunion a planché aussi sur d’autres dossiers comme le budget 2018.

L’achèvement du projet Pointe noire Mbinda a été présenté par Yvon Didier MIEHAKANDA comme l’activité la plus importante de ce projet lancé en 2011. L’interconnexion du réseau congolais avec celui du Gabon est une étape importante dans l’amélioration des services de connexion fibre optique, est convaincu le Coordonnateur du projet CAB : «  C’est vraiment l’activité la plus importante qui permettra d’apporter de nouvelles voies, de nouvelles opportunités de connexion aux opérateurs qui commercialisent les capacités de connexion internet au Congo mais qui nous permettra également d’avoir des voies de secours ».

Les voies de secours il en faut bien car, actuellement, le Congo ne dispose que d’une sortie vers l’étranger, il s’agit de la sortie de Matombi vers le câble Wax. La connexion avec le Gabon est donc la deuxième sortie. Ce qui va permettre, soutient la coordination du projet, d’avoir un réseau plus stable.

Le budget 2018 et l’utilisation des financements…

C’est un budget pas très élevé, selon les termes d’Yvon Didier MIEHAKANDA. Celui-ci est de 2, 7 milliards de francs CFA. Quelques détails sur le budget et l’utilisation des financements reçus ont été du reste fournis « …nous arrivons à la fin de cette phase avec la banque mondiale. Nous avons bénéficié d’un financement additionnel de cinq millions de dollars l’année dernière. Sur ces cinq millions de dollars nous avons utilisé 1, 7 milliard de francs CFA pour terminer le financement du réseau entre le Congo et le Gabon. Il reste à financer 1,3 milliards. En fait sur les 2,7 milliards qui restent sur l’année 2018, 1, 3 milliard sera utilisé pour le financement du réseau et il restera en fait 1,4 milliard  qui sera utilisé sur ce qu’on appelle la phase 3 c’est à dire l’appui à un incubateur local, la création d’un Fonds d’investissement pour le développement de l’économie numérique ».

Il convient de noter que la réunion a aussi validé le plan de travail. Le rapporte d’activités 2017 a aussi été examiné et adopté. La réunion a été clôturée par Franck SIOLO, Directeur du cabinet du ministre en charge des télécommunications et de l’économie numérique et Président du Comité de pilotage du projet : « … le projet CAB dans ses entités 1 et 2 est en train d’aller vers son achèvement, il va falloir que les résultats en soient un peu plus précis ».

Photo : Le Président du Comité de pilotage prononçant le discours de clôture avec à ses cotés Yvon Didier MIEHAKANDA (Crédit photo Groupe Congo Médias).

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le plus populaire

To Top
Translate »