INAUGURATION DE LA PAROISSE DE NGOKO : LES ORIGINAIRES DE CETTE SOUS-PREFECTURE SE MOBILISENT

358

Le 11 juin prochain la sous préfecture de Ngoko dans le département de la cuvette au nord du Congo va vivre l’un des plus grands  évènements de son histoire depuis sa création  en  1964. Il s’agit de l’inauguration de la paroisse catholique dont elle vient de se doter, sa toute première, a dit Balise AMBETO, député de Ngoko qui présidait le samedi 20 mai 2017  à Brazzaville une réunion des originaires de cette contrée résidant à Brazzaville.

La réunion qui s’est déroulé en langue mbochi qui est celle de l’ethnie qui peuple la sous-préfecture de Ngoko a connu la participation de plusieurs dizaines d’originaires des différents villages de Ngoko dont Eniongo, Voulangoulou, Mboma, Onzapenza, Ngoko centre et bien d’autres. Son initiateur, le député Blaise AMBETO a d’emblée donné à l’auditoire l’information de l’inauguration le 11 juin prochain de la paroisse catholique de Ngoko par l’Evêque d’Owando, Monseigneur ABAGNA MOSSA. Avant d’appeler tous ces frères et sœurs de s’investir pour la réussite de cet évènement majeur pour cette sous préfecture : «  C’est un véritable évènement parce que la sous-préfecture de Ngoko a été crée en 1964 et jusque là c’est peut être le seul district du Congo qui n’avait pas de paroisse ni de prêtre. Nous apparaissions à Ngoko comme des animaux parce que seuls les animaux n’ont pas de religion ! Cela nous faisait mal. A la faveur de la construction d’une paroisse à Ngoko nous serons en harmonie avec tous les autres peuples du monde. Il est donc de notre devoir de nous mobiliser en tant que natifs de la sous-préfecture de Ngoko pour donner un éclat important à cet évènement, pour ne pas laisser aux religieux seuls l’apanage de l’organisation. Nous allons nous impliquer à partir de Brazzaville. A propos de la forme que va prendre cette organisation, Blaise AMBETO a indiqué « Nous allons mettre en place une commission qui va travailler, qui va solliciter des contributions afin que nous puissions mettre à la disposition de tous ceux qui désirent participer à l’activité des bus pour leur déplacement et de leur assurer la nutrition sur place ».

Au cour de cette réunion, les participants ont, en toute liberté, posé des questions d’éclaircissement au député qui y a apporté les réponses idoines. Quelques uns d’entre eux interrogés après la réunion ont dit, non seulement attendre impatiemment cet évènement, mais aussi être prêts à apporter leur contribution de quelque nature que ce soit pour que cette inauguration impacte de façon  indélébile l’histoire de Ngoko. Parmi eux cette femme, la soixantaine révolue : « … je suis heureuse de cette initiative de notre député que je soutiendrai en apportant, dans les limites de mes moyens, ma contribution. Je suis impatiente de vivre cet évènement que nous devons réussir en nous tenant  la main dans la main, pour témoigner à Dieu notre foi ».

En attendant le 11 juin, le compte à rebours est lancé. Chaque jour qui passe compte et doit évaluer sa moisson. La réussite se joue sur les détails.

Notre rédaction consacrera des articles, des reportages   et des dossiers en rapport avec la préparation ainsi que le déroulement de cet évènement.

Photo : Blaise AMBETO au centre. Photo d’archives (Droits réservés)

Audio : Interview accordée par le député Blaise AMBETO à la presse




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *