HUIT RECOMMANDATIONS AU FORUM DES MAIRES FRANCOPHONES D’AFRIQUE SUR L’ALIMENTATION URBAINE

312

La réunion qui était consacrée à Brazzaville pendant trois jours à la dynamisation de l’approche alimentation urbaine au travers des stratégies et des actions à mettre en œuvre par les municipalités et les populations, s’est clôturée le mercredi 14 juin 2018 . Les participants ont pris un total de huit recommandations qui devraient contribuer à faire avancer les choses.

Parmi les recommandations, l’utilité de renforcer le partenariat entre les administrations locales et la FAO, cet organisme des Nations unies dont l’implication a d’ailleurs été essentielle dans l’organisation des assises de Brazzaville. Bien plus , les participants pointent aussi la facilitation de l’accès aux moyens de production , au financement et au renforcement des capacités des ressources humaines. Par ailleurs, l’accès à la terre étant un élément crucial dans la pratique de l’agriculture, les experts recommandent aussi la prise en compte de la dimension foncière et de sécurisation dans l’élaboration des plans d’urbanisation. Autre recommandations, la promotion des moyens de conservation des produits alimentaires pour minimiser les pertes et les gaspillages alimentaires, la prise en compte des jeunes et des technologies de l’information et de la communication dans la conception des systèmes alimentaires urbains.

Toutefois, ces recommandations méritent bien d’être nuancées tant il est vrai que, reconnaissent les maires, plusieurs défis se posent. Ceux-ci ont été répertoriés dans le communiqué final des travaux du forum : croissance démographique, exode rural, urbanisation croissante, information et sensibilisation des parties prenantes.

Rappelons que les villes francophones ayant participé au forum de Brazzaville sont signataire du Pacte de Milan (ville d’Italie) lancé en 2015 et qui promeut la politique alimentaire urbaine. Le forum de Brazzaville qui a connu la participation de douze villes africaines et de plusieurs villes congolaises a été clos par Charles NGANFOUOMO, ministre délégué chargé de la décentralisation. Les participants espèrent voir plusieurs autres adhésions au Pacte.

Photo : Le  jardin potager, une réalisation souhaité pour chaque famille urbaine ( Droits reservés)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *