FORMATION PROFESSIONNELLE : LE CONGO ET LA RD CONGO METTENT  EN PLACE UN CADRE DE COOPERATION - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Coopération

FORMATION PROFESSIONNELLE : LE CONGO ET LA RD CONGO METTENT  EN PLACE UN CADRE DE COOPERATION

Réfléchir  sur les stratégies à mettre en place et les activités à mener  pour une collaboration efficace synergique entre les structures ministérielles en charge de la formation qualifiante et professionnelle au Congo et en RD Congo  afin d’adopter une feuille de route qui édictera les actions à mener pouvant favoriser des échanges d’expérience, tel est l’objectif affiché à la réunion de travail organisé, le mercredi 16 octobre 2019 à Brazzaville, entre le Ministère de l’enseignement technique, professionnel de la formation qualifiante et de l’emploi et le Ministère de la formation professionnelle, Arts et métiers de la République démocratique du Congo.

Organisée en marge de la tenue à Brazzaville du salon de l’orientation scolaire auquel a pris part John NTUMBA PANUMPAKOLE, Ministre de la formation professionnelle, arts et métiers de la République démocratique du Congo, la réunion de travail qui a permis experts en charge des questions de l’enseignement technique et de la formation qualifiante des deux pays de plancher sur les stratégies à mettre en place avait pour objectif d’adopter une feuille de route sur la base de laquelle cette coopération devrait permettre aux deux structures ministérielles échanger leurs expériences dans plusieurs domaines. Il s’agit entre autres des domaines de la formation des formateurs et des apprenants, des infrastructures et  de l’équipement ainsi que le matériel didactique.  Trois questions majeures sur lesquelles s’appesantira cette   future collaboration.

Ouvrant les travaux de cette réunion, le Ministre de l’enseignement technique, professionnel, de la formation qualifiante et de l’emploi, Nicéphore Antoine Thomas FYLLA  Saint Eudes a précisé que « Nous allons travailler dans le cadre d’une réunion de haut niveau qui permettra d’établir les bases d’une collaboration efficace synergique entre les deux structures ministérielles de nos pays respectifs ».

De son côté le Ministre John NTUMBA PANUMPAKOLE a détaillé les différents axes de cette future collaboration qui se veut fructueuse : « Nous allons parler ce matin du type de coopération que nous pouvons mettre en place ou les activités que nous pouvons mener ensemble. Nous avons retenu que nous pouvons voir comment nous pouvons coopérer dans le cadre de la formation des formateurs, des apprenants et sur les infrastructures, l’équipement et le matériel didactique. Voilà les trois questions majeures qui vont être abordées par nos experts et ce sont eux qui vont nous proposer ce que nous allons faire. Il tout à fait normal que dans des circonstances pareilles qu’on saisisse l’opportunité pour réfléchir ensemble sur les stratégies à adopter pour le bon fonctionnement du ministère dans nos deux pays respectifs ».

Dans le but permettre  au Ministre de la RD Congo de palper la réalité en matière de formation professionnelle et qualifiante, une visite guidée a été organisée en l’honneur de la délégation kinoise au lycée technique agricole et dans les ateliers  des Centres de formation et d’apprentissage des métiers de Brazzaville. Une visite au sortir de laquelle l’hôte du Ministre FYLLA s’est réjoui des découvertes faites mais aussi  a fait quelques suggestions au gouvernement congolais : « Je suis très content et impressionné par ce que j’ai découvert mais cela me réjouit parce que nous avons aussi une institution spécialisée dans ce genre de formation. De l’autre côté, au lycée j’ai demandé à ce que le gouvernement pense à renouveler les ateliers parce que c’est sur cette base qu’on arrive à former et avoir la main d’œuvre qualifiée. Ici, dans les centres de formation des métiers d’apprentissage je constate que les machines tiennent encore ».

Il convient de noter que la RDC développe aussi plusieurs filières de formation. Cependant, la délégation de Kinshasa était émerveillée de voir que les filles s’intéressent à ces filières qui étaient jadis considérés comme des métiers d’homme. « … plusieurs point ont retenu notre attention : au lycée nous avons constaté la présence des filles dans les filières de formation technique. L’existence des ateliers pour lier la théorie à la pratique, la présence de certaines filières qui sont développées ici mais qui ne se trouvent pas chez nous et d’autres filières développées chez nous, qui n’existent pas ici : raison de plus pour se mettre ensemble et booster l’économie de nos pays », a indiqué l’expert sous le contrôle de son Ministre.

La filière de transformation des aliments qui n’est qu’à ses débuts à Kinshasa devrait faire partie des points sur lesquels porteront aussi les échanges d’expérience.

Photo 1 : Le ministre RD Congolais visitant un l’atelier de menuiserie.

Photo2 : vue des participants lors de la réunion de travail

(Crédit Groupe Congo Médias)

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : 00242 06629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top