ÉLIMINATOIRES CAN 2021: LES DIABLES ROUGES LABORIEUX FACE À ESWATINI CONSOLIDENT LEUR 2EME PLACE DU GROUPE I - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Sports

ÉLIMINATOIRES CAN 2021: LES DIABLES ROUGES LABORIEUX FACE À ESWATINI CONSOLIDENT LEUR 2EME PLACE DU GROUPE I

Le Congo qui s’est imposé (2-o) face à Eswatini le jeudi 12 novembre 2020 au Stade Alphonse Massamba Débat de Brazzaville balise de plus en plus son chemin vers une qualification à la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2021.  La victoire obtenue à l’arrachée dans les 15 dernières minutes du temps règlementaire de ce match qui l’opposait à la plus faible équipe du Groupe I, avec zéro points au compteur, devra se confirmer le lundi 16 novembre prochain lors du match retour comptant pour la 4ème journée de ces éliminatoires en Eswatini. Une troisième victoire permettra aux Diables rouges de creuser un écart considérable face à la Guinée Bissau, 3ème du groupe avec 3 points, son principal concurrent à la deuxième place de ce groupe en tête duquel se trouve le Sénégal avec 9 points sur trois matchs discutés.

Après leur première victoire 3-0 du 17 novembre 2019 face à la Guinée Bissau, les Diables rouges du Congo viennent de connaitre leur deuxième succès en battant l’équipe d’Eswatini par un score de 2-0 à Brazzaville où ils ont discuté leur match comptant pour la 3ème journée des éliminatoires de la CAN 2021. Cette victoire qui fait le grand bonheur des supporteurs congolais permet à l’équipe nationale de consolider sa deuxième place au classement  du Groupe I. Cette tendance positive, si elle est maintenue lors du match retour, devrait permettre aux hommes du sélectionneur national Valdo CANDIDO, de s’assurer un peu plus le ticket de la qualification à la phase finale de cette compétition africaine qui se jouera au Cameroun en 2021.

Très poussifs tout au long de la première mi-temps de cette rencontre discutée à huis clos à cause de la crise sanitaire due au Coronavirus, les Diables rouges du Congo n’ont pu se démarquer de leurs adversaires qu’à la 77ème minute malgré le pénalty obtenu à la 45ème minute de jeu. Un  pénalty mal transformé par le capitaine des Diables rouges du match Silvère NGAMVOULA qui aurait permis à l’équipe congolaise de remporter ce match avec un plus lourd score.

Il a fallu attendre la 77ème pour que le Congo face trembler les filets  adverses grâce à une frappe de Prince Vinny IBARA DONIAMA servi par Dimitri BISSIKI (1-0). Quatre minutes après cette réalisation du pensionnaire du club azerbaidjanais Neftchi Baku, le tour est revenu à Junior MAKIESSE MOUZITA, d’inscrire le but du 2-0 grâce à une décisive  passe reçue de Prince IBARA. L’un des attaquants congolais qui se font remarquer sur le terrain lors de ces éliminatoires, Junior MAKIESSE qui a bénéficié de la confiance du coach Valdo nonobstant le fait qu’il est sans club à l’heure actuelle a, grâce ce but, prouvé au peuple congolais en général et à Valdo en particulier qu’il a encore  du talent à faire valoir au sein de l’équipe nationale. 

Nécessité de creuser l’écart  pour se mettre à l’abri. 

Le succès face à l’Eswatini conforte l’espoir d’une qualification pour l’équipe congolaise  à la 33ème édition de la CAN. Cette dernière devra dès lors mieux discuter le match retour  du lundi 16 novembre en Eswatini. Une victoire face à cette dernière garantirait les chances d’une qualification pour le Congo.

Le Congo, convient-il de le rappeler, discutera lors des 5ème et 6ème journées de ces éliminatoires les maths les plus difficiles à négocier. Il s’agit des matchs retour qu’il discutera du 22 au 30 mars 2021 à Brazzaville contre le Sénégal, son tombeur 2-0 à l’aller puis celui qui l’opposera en terre Guinéenne face aux Biseaux guinéens qu’il a battu à Brazzaville 3-0, mais qui selon le classement du Groupe I peut renverser la situation en sa faveur si on y prend garde.

Il est dès lors impérieux pour Valdo de revoir sa stratégie pour que les défaillances constatées lors de la première mi-temps face à l’Eswatini ne se répercutent pas lors de ce match retour déterminant pour les Diables rouges et le Congo. Il devrait penser à prioriser une attaque plus percutante capable de faire la différence à la moindre opportunité.

Il faut noter qu’en l’absence de Thievy BIFOUMA présenté comme la locomotive de l’attaque congolaise qui n’a jusqu’ici pris part à aucun de ces trois matchs discutés par le Congo pour diverses raisons, les jeunes Diables rouges arrivent à relever le défi. Des jeunes comme Junior MAKIESSE, Prince IBARA, Merveil NDOCKYT, Silvère GANVOULA et Mavis THIBOTA sont en train de faire leurs preuves au sein des Diables rouges, ce grâce aux efforts d’une défense tenue par des jeunes et anciens à l’image de Dimitri BISSIKI et Fernand MAYEMBO.

Photo 1 : Les Diables rouges avant le coup d’envoi du match face à Eswatini (Droits réservés)

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone : 00242 06629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top