ÉLIMINATOIRES CAN 2019 : LE LIBERIA RATTRAPE LE CONGO - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Sports

ÉLIMINATOIRES CAN 2019 : LE LIBERIA RATTRAPE LE CONGO

Mauvaise opération pour le Congo-Brazzaville. Alors qu’ils avaient l’occasion de dépasser la RD Congo à la 2e place du groupe G, les Diables Rouges se sont inclinés 2-1 au Liberia,  mardi 16 octobre dernier, à l’occasion de la 4e journée des éliminatoires de la CAN 2019. Du coup, les hommes de Valdo sont rejoints par leur bourreau du jour à la 3e place avec 4 points au compteur, une unité derrière la RDC.

Menés au marquoir depuis la 7è minute après l’ouverture du score de Dennis Teah et le second but Libérien réussi à la 12è par Willem Jebor, les Diables Rouges ont réduit la marque au quart d’heure de jeu (14è) par Prince Vinny Ibara, suite à un coup-franc botté par Dimitri Bissiki.

Tout reste toutefois envisageable à deux journées de la fin. Avant la victoire de 3-1 face au Libéria lors de la manche aller, la dernière victoire des Diables rouges remontait au 4 septembre 2016 au stade de l’Unité à Kintélé. A cette époque, l’équipe de Pierre Lechantre battait la Guinée Bisssau 1-0, en match comptant pour la sixième journée des éliminatoires de la CAN Gabon 2017. Depuis, plus rien en compétitions officielles. Le Congo a disputé  huit matches  dont six des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 et deux de la CAN 2019 sans victoires.

Après ce succès, le Congo avait intérêt à rééditer l’exploit à Monrovia, le 16 octobre,  lors de la quatrième journée pour renforcer ses chances de qualification. Malheureusement les choses ne se sont pas passées comme prévu. Valdo ayant retouché son ossature du match aller.

Pourtant, lors de la traditionnelle  conférence de presse d’avant match, à Monrovia, le sélectionneur des Diables rouges  avait reconnu qu’une nouvelle contre-performance de ses poulains, ce 16 octobre, les mettrai presque hors course. Aussi avait-t-il assuré que la composition de son équipe pour ce match  face au Liberia sera différente de celle qui a joué la première manche à Brazzaville. Valdo  Candido a promis d’aligner la meilleure sélection possible afin de permettre au Congo de gagner  cette   bataille avant la  confrontation qui le mettra aux prises à la RDC.

Le retour de Bissiki en défense après une blessure, les choix de Nkouka Garcia et Dylan Saint-Louis comme titulaires en lieu et place de Merveil Ndockyt et Thievy Bifouma qui n’a meme pas pu faire son entrée en cours de jeu. Tels ont été les chois catastrophiques et suicidaires faites par le staff des Diables Rouges lors du match retour face au Libéria.

Avec cette défaite, le Congo garde ses chances de qualification mais se complique la tâche parce qu’il faudra battre la RDC à Brazzaville et rééditer cet exploit à Harare contre le Zimbabwe lors de la dernière journée.

La RDC tenue en échec au Zimbabwe

Pas de revanche pour la RD Congo. Surpris par le Zimbabwe (2-1) samedi à domicile dans les éliminatoires de la CAN 2019, les Léopards se sont contentés d’un match nul 1-1 face au même adversaire ce mardi à Harare à l’occasion de la 4e journée des qualifications. Ce résultat profite aux Warriors qui conservent trois points d’avance sur les hommes de Florent Ibenge en tête du groupe G. De leur côté, les Congolais suivront attentivement le résultat de Liberia-Congo pour savoir s’ils risquent d’être dépassés à la 2e place.

Tout commençait très mal pour les visiteurs puisqu’il ne fallait qu’une minute à Billiat pour ouvrir le score dans le but vide après un tir insuffisamment repoussé par Mossi (1-0, 1ère). Cueillis à froid, les Léopards ont failli mettre définitivement la tête sous l’eau mais le second but adverse était refusé pour un hors-jeu.

Les Congolais réagissaient enfin et ils bénéficiaient d’un coup de pouce involontaire d’Hadebe qui trompait son propre gardien sur un centre de Mpeko pour remettre les deux équipes à égalité (1-1, 24e). Derrière, Bolasie et sa bande dominaient la rencontre mais ils avaient beaucoup de mal à s’approcher du but adverse face à des Warriors regroupés et procédant par contres. Les Zimbabwéens pourront même se plaindre d’un penalty oublié mais le score en restait là, ce qui signifie que les Léopards risquent de devoir se battre jusqu’au bout…

Photo : Fernand MAYEMBO (Crédit Photo ADIAC)

Le classement du groupe G :

Zimbabwe 8 pts,

RDC 5 pts,

Congo 4 pts,

Liberia 4 pts

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top