CORONAVIRUS: DES CONGOLAIS MOINS PREOCCUPES RECLAMENT LES IMAGES DES PATIENTS POUR S’EN CONVAINCRE - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Santé

CORONAVIRUS: DES CONGOLAIS MOINS PREOCCUPES RECLAMENT LES IMAGES DES PATIENTS POUR S’EN CONVAINCRE

Nombreux sont des compatriotesqui nient l’existence des cas de Coronavirus en République du Congo, ce  malgré l’annonce récente  par le gouvernement de trois nouveaux cas de Covid-19 qui se sont ajoutés au premier cas identifié le 14 mars 2020. Une attitude déplorable  au regard des efforts de sensibilisation que  déploie  le gouvernement dans la lutte contre cette pandémie.

Alors que le Covid-19 gagne du terrain, certains congolais naviguent à contre-courant. Ils ne croient pas à l’existence de cette maladie sur le territoire national.  Une catégorie de gens qui attendent du gouvernement des preuves palpables en lieu et place de ce qu’ils qualifient de « déclarations » sans preuves convaincantes.

Bien que conscients de l’existence de la maladie au niveau mondiale, des congolais continuent de penser qu’il n’y a pas de cas de Covid-19 dans le pays. Les avis recueillis, le mardi 24 mars 2020,  par notre rédaction auprès de quelques Brazzavillois, sur le regard porté sur cette maladie dans le pays se résument en deux  tendances. Si certains affirment avec certitude que le Congo est bel et bien touché par cette pandémie d’autres nient cette affirmation et demandent que des preuves convaincantes soient mises à la portée de la population pour que ceux qui doutent de cette information puissent prendre conscience.

Pour ces derniers, les déclarations du gouvernement devraient être  appuyées par des preuves, car, pensent-ils, il est difficile de croire à l’existence des cas de contamination en République du Congo surtout qu’aucune image des patients identifiés sur le territoire national n’a été  diffusée ou publiée par les organes de presse de la place depuis que le Gouvernement a annoncé  le premier cas testé positif au Coronavirus.

Pour  Jean Baptiste Christian NZANGALA, habitant de Brazzaville, la diffusion des images des malades testés positifs au Covid-19  serait  une preuve tangible, ce  qui conduirait lui et d’autres Congolais encore dans le doute à croire. « Nous sommes conscients de l’existence de la maladie au niveau mondial ainsi que des conseils et mesures du gouvernement congolais. D’après les informations qu’on nous donne à la radio et à la télé, la maladie existe, mais de mon avis personnel, je pense que la maladie n’est pas encore au Congo parce que nous n’avons pas vu un cas décelé parmi tant d’autres malades. Nous entendons qu’y en a ailleurs mais au Congo Brazzaville, je ne pense pas. Je pense que nous devions voir pour confirmer l’information selon laquelle au Congo Brazzaville y en a. Ailleurs, oui nous voyons les images mais dans notre pays je ne suis pas sûr ».

Comment convaincre les congolais réfractaires ?

L’attitude des congolais qui doutent de l’existence du Coronavirus en république du Congo ne joue pas en faveur du travail de sensibilisation qui se fait à travers le pays. Certains redoutent le fait qu’elle constitue un frein aux efforts de lutte contre la propagation de cette pandémie dans le pays.  Par ailleurs, Jean Baptiste propose  d’accorder à la presse locale  l’autorisation de réaliser des reportages dans les centres de santé où se font traiter les patients testés positifs au Covid-19 : « Si nous voyons de nos propres yeux  nous saurons confirmer que la maladie est arrivée à Brazzaville et je pense nombreux des congolais qui n’ont pas cru que la maladie est arrivée vont prendre les précautions de plus bel. Il faut qu’il y ait des reportages réalisés dans les centres hospitaliers  où sont traités ces malades comme au  CHU de Brazzaville et les sites de quarantaine. Cela va rassurer les gens, ça va me rassurer personnellement et je crois par la même occasion d’autres Congolais ».

Audio : Jean Baptiste Christian NZANGALA

Photo: Vue des gens au marché total, à   Brazzaville(Crédit Groupe Congo Médias)

Contacts de notre redaction: gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp: 00242 06629 92 35 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top