CONGO/VOLLEBALL : LE ONZIEME TOURNOI DES VETERANS REND HOMMAGE A SARA AHOUI

975

C’est avec beaucoup d’émotion que Sara est apparue le mercredi dernier devant les journalistes pour une conférence de presse prélude au tournoi qui a lieu le samedi 17 novembre. Sara, ancienne joueuse des Diables rouges et de l’Interclub, club militaire de Brazzaville sans qu’elle ne le soit, était entourée d’Armelle ONTSIRA et de Leticia TESSANI ses anciennes coéquipières, et surtout du coach Marode MIZINGOU, cet homme qui l’a reçue au volley et pour qui elle ne tarit pas de gratitude.

Sara a exprimé sa gratitude à l’endroit de la fédération congolaise de volley-ball pour avoir intitulé cette onzième édition, Challenge Sara attaque   : «  C’est un grand privilège et un honneur que la Fédération m’a faite en me désignant vétérane de l’année. C’est une grande surprise parce que cela fait douze ans que j’ai quitté le milieu du volleyball…cela me donne envie de renouer avec ma passion, le volleyball que j’ai pratiqué pendant douze ans ! », s’ est elle exprimé.

Cette onzième édition est appelée Challenge « Sara attaque », une phrase qui était, a-t-elle confié, reprise en refrain par ses coéquipières   en son honneur en 1995 lorsqu’elles venaient la chercher à l’immeuble 10 étages où elle habitait à l’époque. 1995, c’est aussi l’année au cours de laquelle celle qui n’avait à peine qu’une année de pratique de cette discipline sportive remporta le championnat national avec Interclub, club mythique du volleyball congolais. Elle termina d’ailleurs meilleure contreuse de cette compétition.

Des  souvenirs…et un regret

Parmi les souvenirs, l’heureuse parenthèse ouverte au Vita club de Kinshasa       (capitale de la RD Congo) pendant deux ans entre 1997-1999. Il ne faut oublier la participation à plusieurs compétitions en tant que international ou en club dans plusieurs pays. L’apothéose restera pour Sara la médaille de bronze remportée au Kenya en 2005 au championnat d’Afrique avec l’équipe nationale. Malgré tout, la vétérane a dit avoir des regrets pour n’avoir pas été volleyeuse professionnelle.

S’adressant aux jeunes générations Sara a eu quelques conseils :                           «  Le volleyball est un sport noble et j’encourage la jeune génération à le pratiquer. C’est un sport qui développe l’esprit d’équipe…pour ma part le volleyball m’a été très bénéfique dans le milieu professionnel. J’ai travaillé aux Nations unies, un environnement multiculturel dans lequel il faut composer avec toutes ces personnes. Et quand vous n’avez pas un esprit d’équipe ce n’est pas facile ».

Signalons que lors des Jeux africains 2015 organisés à Brazzaville, la marque Elonga lancée à travers l’agence Expertel que dirige Sara, a été le sponsor officiel de l’équipe nationale hommes du Congo, les Diables rouges. La sélection avait remporté la médaille d’argent, la meilleure performance que le pays a enregistrée à ce niveau de la compétition.

Sont attendus à Brazzaville pour cette onzième édition du tournoi les vétérans de Libreville et de Moanda pour le Gabon, ceux de la RD Congo et naturellement ceux des clubs Interclubs, Kinda Odzoho et AS Lumière du Congo Brazzaville.

Notons enfon que Sara AHOUI est la deuxième vétérane à être honorée dans ce tournoi par la fédération après Rosalie MATONDO, aujourd’hui ministre dans le gouvernement du Congo.

Photo : Sara AHOUI (en tee shirt blanc) lors de la conférence de presse (Crédit Groupe Congo Médias).




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *