CONGO/SÉNAT : L’ÉTAT D’URGENCE SANITAIRE PROROGÉ POUR LA QUATRIÈME FOIS - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Santé

CONGO/SÉNAT : L’ÉTAT D’URGENCE SANITAIRE PROROGÉ POUR LA QUATRIÈME FOIS

Les Sénateurs ont adopté, le vendredi 19 juin 2020, le projet de loi autorisant la prorogation de l’état d’urgence sanitaire en République du Congo. Un quatrième quitus du Sénat depuis la déclaration par le Chef de l’Etat congolais de l’état  d’urgence sanitaire dans le pays en vue de mieux lutter contre la pandémie du coronavirus, Covid-19. Cette prorogation de l’état d’urgence va couvrir la période allant du 20 juin au 10 juillet 2020.

C’est à l’unanimité que le projet de loi autorisant la prorogation de l’état d’urgence en République du Congo a été adopté au Sénat. Cette loi d’importance capitale a donné à l’Etat non seulement les moyens supplémentaires pour faire face à la crise sanitaire actuelle mais également l’encadrement juridique nécessaire pour continuer à agir au quotidien et faire respecter le certaines mesures prises.

Défendue par Aimé Wilfrid BININGA,  Ministre de la justice, des droits humains et de la promotion des peuples autochtones, la loi adoptée par le Sénat a donné au Président de la République le pouvoir de proroger l’état d’urgence sanitaire pour 20 jours supplémentaires, ce en conformément aux dispositions de la constitution congolaise qui, en son article 157, alinéa 3 prévoit que c’est le parlement qui autorise le Président de la République à proroger la durée de l’état d’urgence pour une période de vingt (20) jours.

La quatrième prorogation qui couvrira la période allant du 20 juin au 10 juillet est motivée par l’expansion de la pandémie dans le pays. Au terme de la troisième prorogation de l’état d’urgence sanitaire autorisée par les deux chambres du parlement, il était donc nécessaire pour le gouvernement de revenir solliciter leur quitus.

Le Ministre en charge de la justice souligné trois principales raisons de la prorogation de l’état d’urgence sanitaire au Congo. « D’abord,  la nécessité de lutter contre la pandémie dans un cadre légal justifié. Ensuite, la mise en œuvre des mesures indispensables  car le virus continue à circuler : la courbe est ascendante et enfin la prise en des dispositions pour que la contamination soit contrôlée ».

Aussi, le Ministre a annoncé la mise œuvre des mesures préconisées par cette prorogation de l’état d’urgence sanitaire. Parmi les mesures proposées au gouvernement par le comité des experts, se trouvent des nouvelles ; des anciennes  qui seront reconduites et aussi un allègement de certaines mesures qui ont été jusqu’à ce jour en vigueur.

A noter que la situation épidémiologique ne cesse de connaitre une évolution négative avec à la clé 1013 cas testés positifs au coronavirus ; 456 guéris  et 28 décès enregistrés au 20 juin 2020.

Photo : Les Sénateurs lors de la  plénière.

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : 00242 06629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top