CONGO/SECURITE: UNE LOI POUR MIEUX ENCADRER LA VIDEO SURVEILLANCE DANS LES AEROPORTS - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Politique

CONGO/SECURITE: UNE LOI POUR MIEUX ENCADRER LA VIDEO SURVEILLANCE DANS LES AEROPORTS

Le Sénat a adopté le jeudi 27 février 2020 une  loi sur la vidéo protection dans les aéroports et aérodromes congolais. La  loi adoptée fixe les règles à observer quant à l’installation des équipements de vidéo protection au niveau des aéroports et aérodromes ouverts à la circulation aérienne en République du Congo.

Défendue par Fidèle DIMOU, Ministre des transports, de l’aviation civile et de la marine marchande, la loi adoptée à l’unanimité au Sénat vise à mieux organiser  et encadrer la vidéo protection. Elle fixe les règles à observer tant sur le plan de l’installation des équipements que sur la gestion des enregistrements.

Véritable outil de surveillance de sites de grande étendue, l’autorisation d’implanter le système de vidéo protection qui doit découler  de cette nouvelle loi arrimera les aéroports et aérodromes congolais vers les exigences de l’Organisation de l’aviation civile  internationale(OACI) en matière de vidéo surveillance. Les conditions de mise en œuvre de des dispositifs de vidéo surveillance dans ces lieux concilient l’objectif de sécurité publique avec le respect des libertés publiques et individuelles. En effet, cet encadrement vise aussi à faire en sorte que : « …l’enregistrement d’un certain nombre de faits et gestes des personnes qui pose la question de la protection des droits humains,  des libertés publiques et individuelles, et que lesdits enregistrements peuvent être consulter au cours d’une procédure ou d’un procès soit réaliser dans le strict respect de la loi ».

Les sénateurs congolais lors de la plénière

Par ailleurs, cette loi « …érige en   infraction passible de peines pénales, le fait de procéder à  des enregistrements de vidéo protection sans autorisation, de ne pas les détruire dans les délai prévu , de les falsifier, de faire accéder des personnes non habilitées aux images ou d’utiliser des images à des fins autres que celles pour lesquelles elles ont été autorisées » , précise le document de présentation de l’affaire.

La plénière entièrement  consacrée à l’examen des rapports de la commission défense et sécurité du Sénat s’est aussi penchée sur l’examen et l’adoption des lois autorisant la ratification de  trois accords de coopération militaire. Il s’agit de  l’accord de coopération militaire entre le gouvernement la république du Congo et le gouvernement de la république italienne, de l’accord de coopération technico-militaire entre le ministère des forces armées révolutionnaires de la république de Cuba et le ministère de la défense nationale de la république du Congo et l’accord de coopération militaire et technique entre le gouvernement de la république du Congo et le  gouvernement de la république du Sénégal.

Photo1 : Une vue des  passagers à l’aéroport de Brazzaville (Droits réservés)

Photo 2 : Les sénateurs lors de la plénière(Crédit Groupe Congo Médias)

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : 00242 06629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top