CONGO/PRISP: LES INSPECTEURS D’ETAT EN FORMATION SUR LE SYSTEME COMPTABLE OHADA REVISE - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Société

CONGO/PRISP: LES INSPECTEURS D’ETAT EN FORMATION SUR LE SYSTEME COMPTABLE OHADA REVISE

Le Coordonnateur par intérim du PRISP, monsieur André KEHOUA  a ouvert les travaux de l’atelier de perfectionnement des cadres et agents de l’Inspection générale d’Etat sur le système comptable de l’Organisation  pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (SYSCHOHADA) révisé le mardi 07 janvier 2020 à Brazzaville. Cet atelier qui se tiendra en trois sessions de deux semaines chacune vise à renforcer les capacités des contrôleurs d’Etat sur le nouveau référentiel comptable  et à outiller le personnel de l’IGE pour une conduite efficiente des missions de reddition des comptes et de certification des états financiers de l’Etat.

Organisé grâce à l’appui financier du Projet des réformes intégrées du secteur public (PRISP) financé entièrement par la Banque Mondiale pour l’amélioration des ressources publiques et la rédévabilité, l’atelier répond aux besoins exprimés par l’inspection générale d’Etat, en tant qu’institution de contrôle, en termes de perfectionnement des cadres qui l’animent afin de les arrimer aux nouvelles exigences comptables: « La formation a pour objet d’informer et d’outiller les contrôleurs de l’Inspection générale d’Etat (l’IGE) sur les révisions du système comptable OHADA ; sur les éléments qui leur permettront déceler les fraudes et en même temps répondre à leurs missions(…)», a indiqué Yvon ZEBO, Consultant international recruté par le PRISP en charge de la formation.

Le PRISP qui compte trois blocs de reformes met en valeur tout le processus de contrôle. Ainsi, pendant plus d’un mois repartis en trois vagues de 29 , les cadres et agents de l’IGE seront formé »s sur le système compte OHADA révisé :  «… pendant pratiquement un mois et demie nous seront ensemble pour apprendre afin que vous soyez efficaces sur le terrain en fonction de vos missions », a annoncé le André KHEOUA, coordonnateur par intérim du Projets des réformes intégrées du secteur public au nom du coordonnateur principal Jean Noël NGOULOU, empêché.

La  formation permettra de mieux outiller les participants qui ont entre autres missions de sauvegarder l’intérêt du trésor public, notamment les impôts, taxes etc. Elle va s’atteler sur le compte personnel,  sur plusieurs aspects de la révision du système comptable. Cette formation va s’appesantir sur  la comptabilité générale des éléments nouveaux en faisant, en même temps, référence aux anciens points qui ont été supprimés après cette révision. Les participants à l’atelier pourront, au terme de cette formation, acquérir des connaissances sur les évolutions en matière de droit comptable et système comptable OHADA ; les principes généraux du droit pénal et infractions comptables ;  les notions d’audit,  de gestion et de de dépenses fiscales. Cette formation est une opportunité qu’offre le Gouvernement à travers le PRISP avec l’apport de la Banque mondiale, aux participants d’Etat d’intérioriser la discipline comptable au même titre que les autres membres de l’espace OHADA : « C’est une initiative louable que nous apprécions parce qu’elle intègre le plan du contrôleur général d’Etat ; celui d’arrimer les inspecteurs généraux d’Etat et les inspecteurs d’Etat aux évolutions actuelles dans le cadre de nos missions. Nous sommes souvent appelés à aller dans les établissements publics et dans certaines structures qui bénéficient des concours financiers de l’Etat, il est donc nécessaire pour nous de savoir comment s’y prendre», s’est réjoui  Jean Flavien MABIALA, Inspecteur d’Etat représentant le Contrôleur général d’Etat empêché.

La révision du système comptable de l’espace OHADA a été initiée dans le souci d’apporter plus de clarté et de fiabilité dans l’information financière. L’IGE pourrait comprendre l’ensemble d’éléments nouveaux qu’un inspecteur devrait connaitre pour mieux déceler les faiblesses, les fraudes  et autres infractions comptables dans les structures publiques.

Le PRISP , à travers ces formations  a déjà permis d’outiller plusieurs cadres et agents des institutions bénéficiaires du projet sur le système comptable OHADA révisé notamment la cour des comptes et de discipline budgétaire, l’inspection générale des finances et la direction générale des douanes et droits indirects.

Photo 1 : Vue des participants

Photo 2 : Le Présidium de la cérémonie d’ouverture (Crédit Groupe Congo Médias)

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : 00242 06629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top