CONGO/PRÉSIDENTIELLES 2021 : LE REGULATEUR DES MÉDIAS SOLLICITE L’IMPLICATION DE LA SOCIÉTÉ CIVILE - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Politique

CONGO/PRÉSIDENTIELLES 2021 : LE REGULATEUR DES MÉDIAS SOLLICITE L’IMPLICATION DE LA SOCIÉTÉ CIVILE

 L’encadrement de la communication en période électorale était au centre d’une rencontre entre le Président du Conseil Supérieur de la Liberté de Communication(CSLC), Philippe MVOUO et la société civile congolaise. Tenue le mercredi 15 juillet 2020 à Brazzaville, la réunion était une occasion pour le régulateur des médias de recueillir les préoccupations et  s’informer sur les stratégies que la société civile entend mettre en œuvre et voir comment faire converger les actions du conseil et celles de ladite société pour garantir des élections apaisées en dans le pays.

C’est dans le but de mieux se préparer à la tenue prochaine des élections présidentielles prévues en 2021 que le Conseil supérieur de la Liberté de Communication a entrepris la démarche visant à échanger avec les organisations regroupées au sein du Conseil consultatif de la société civile sur la recherche des meilleures stratégies visant à mieux encadrer la communication en période électorale au Congo.

Dans le cadre de ses missions de régulateur de la communication qui font de lui un acteur majeur dans les processus électoraux, le Conseil a jugé utile d’échanger avec la société civile qui est acteur important et incontournable du processus électoral pour mieux se préparer et assurer un meilleur encadrement de la communication dans l’ultime souci de voir se dérouler dans la paix, dans la quiétude et dans l’apaisement la prochaine consultation électorale au Congo. La rencontre était aussi une occasion voir comment faire  converger les actions du conseil et de la société civile dans la consolidation de climat de paix lors des futures élections.

« Le conseil a bien voulu interroger la société civile, recevoir les interrogations de la société civile et voir aussi comment la société civile et le Conseil, chacun dans son champs de compétence ce qui peut être fait en commun, où est-ce que nous pouvons nous appuyer mutuellement pour accompagner au mieux le processus électorale et au-delà du processus électorale, l’œuvre de la consolidation de la démocratie dans notre pays », a indiqué, Gervais Céphas EWANGUI, Secrétaire permanent du conseil consultatif de la société civile et des ONG.

Les membres de la société civile congolaise

L’initiative bien  appréciée par les représentants des organisations de la société civile congolaise a permis à Philippe MVOUO d’inviter la société civile à jouer pleinement sa partition dans la neutralité, mieux son indépendance, qui lui permet de tempérer les passions politiques et d’équilibrer les chances des uns et des  autres, car «  Elle doit savoir et pouvoir monter au créneau pour dire son mot afin  de jouer à la tempérance lorsque les acteurs principaux à la compétition électorale s’invectivent et sortent de leurs réserves pour sonner les cloches de guerre ».

Invité à donner leur avis sur le travail du CSLC et faire des suggestions qu’ils jugent nécessaires pour la tenue de ces futures élections dans un climat de paix, les organisations de la société civile sous l’impulsion du secrétaire permanent du Conseil consultatif ont promis aborder la question en interne afin de faire parvenir leurs conclusions au conseil.  « Ce lapse de temps n’a peut-être pas permis d’approfondir le débat, mais au niveau du conseil nous allons réunir beaucoup de cadres de la société civile pour réfléchir ainsi nous pourrons avoir des recommandations particulière à faire au conseil supérieur de la liberté de communication et nous les ferons parvenir par écris », Gervais Céphas EWANGUI.

Le Conseil supérieur de la liberté de communication qui a pour mission de garantir l’expression des courants de pensée et d’opinion ; en toute indépendance et impartialité, pour que les élections se déroulent dans la sérénité souhaitée et attendue par le peuple a d’échanger avec tous. Après la société civile le tour reviendra aux acteurs politiques pour terminer par les acteurs des médias.

Photo 1 : Philippe MVOUO et Gervais Céphas EWANGUI lors de la réunion

Photo 2 : Les participants lors des échanges

(Crédit Groupe Congo Médias)

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : 00242 06629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top