CONGO/POLITIQUE : CHRIS ANTOINE WALEMBAUD, CANDIDAT DE LA COPAR AUX SENATORIALES DANS LE POOL

96

Le candidat de la Convention des Partis Républicains ( COPAR) , une plateforme qui se réclame de  l’opposition modérée en République du Congo s’est exprimé lors d’un  point de presse le lundi 8 juillet 2019 à Brazzaville sur les élections sénatoriales partielles  dans le département du Pool, prévues le 21 juillet prochain. Chris Antoine WALEMBAUD a dit ses ambitions et appelé  au soutien de tous les   Conseillers départementaux du Pool.

La candidature de Chris Antoine WALEMBAUD a été validée il y a quelques semaines lors de la session extraordinaire de la COPAR tenue du 10 au 11 juin 2019, et qui s’est penché sur l’opportunité de présenter à la course électorale une ou des candidats dans les quatre localités  concernés par ces élections sénatoriales partielles.

Le Secrétariat permanent de la COPAR présente le candidat comme « un cadre chevronné » de cette alliance  politique. Pour la candidature  de celui qui assume actuellement les fonctions de Coordonnateur général par intérim , la COPAR  a lance un appel à son   soutien pour « un avenir utile ou démystifié du département du Pool ».

Marketing politique et charme aux Conseillers

Déjà un petit discours  teinté d’élan de campagne pour Chris Antoine WALEMBAUD, qui  dans son adresse  a fait son marketing et surtout charmé les Conseillers en ces termes : « Nous ne pouvons pas présumer de ce que ça sera mais nous avons un profil et les conseillers le savent. Nous avons travaillé au Conseil, nous sommes connus. Ce sont des collègues et vous verrez qu’ils se souviendront de ce que nous avons apporté et de ce que nous sommes capables d’apporter demain par rapport à leur situation qui est une situation un peu déplorable. Vous savez que  les distingués Conseillers sont élus au suffrage universel direct comme les députés et le Président de la République ! Mais comment sont ils traités ? Ils sont presque clochardisés  dans la République ! Il faut bien qu’on aille là ou on légifère pour pouvoir faire évoluer leur situation ». Pour terminer, le candidat a martelé que la « COPAR ne s’engage pas pour perdre ».

Pour votre gouverne, au Congo les Sénateurs sont élus par les Conseillers départementaux et municipaux au suffrage universel indirect. Le Sénat congolais, l’une des deux chambres du Parlement est composé de 71 élus.

Photo : Chris Antoine WALEMBAUD, micro à la main lors du point de presse (Crédit Groupe Congo Médias).




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *