CONGO/PME: LE GOUVERNEMENT ENTEND FAVORISER L’APPUI DES START-UP - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Economie

CONGO/PME: LE GOUVERNEMENT ENTEND FAVORISER L’APPUI DES START-UP

Le Ministre des postes, des télécommunications et de l’économie numérique, Léon Juste Ibombo a annoncé l’élaboration d’un avant-projet de loi relatif à l’appui des Start-up en république du Congo. Annoncée le  samedi 27 juin 2020 à Brazzaville à l’occasion de la célébration de la troisième édition de la journée mondiale des micro, petites et moyennes entreprises qu’a abrité la Chambre de commerce, d’industrie, d’agriculture et des métiers de Brazzaville (CCIAMB), l’élaboration de ce projet de loi devrait, s’il est adopté, favoriser l’accompagnement des entreprises qui obtiendront le label de Start up. Il permettra aux Start-up de bénéficier d’un certain nombre d’avantages comme «… l’accès à un appui financier, aux exonérations fiscales, la facilitation et la simplification de certaines opérations ».

Placée sous le patronage de Léon Juste Ibombo,  ministre en charge de l’économie numérique, la célébration de la troisième édition de la journée mondiale des micro, petites et moyennes entreprises a permis de faire l’état des lieux de ce secteur qui emploie plus de 70% de personnes à travers le monde et qui ,au Congo comme ailleurs, a fortement été impacté par la crise sanitaire due à la pandémie du coronavirus, covid-19 face à laquelle le monde se trouve confronté.

Organisée par la plateforme Kosala, en partenariat avec le ministère des Postes, des télécommunications et de l’économie numérique, cette journée initiée dans le but  de sensibiliser l’opinion publique sur l’importance des micro, petites et moyennes entreprises dans la concrétisation des objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies a permis aux porteurs de projets et entrepreneurs d’échanger avec les autorités compétentes et les partenaires autour du développement des PME, ce pour trouver des solutions palliatives aux problèmes que rencontrent les femmes et hommes promoteurs de ces PME, qui contribuent tant soit peu au développement économique du pays.

La rencontre au cours de laquelle plusieurs points ont fait l’objet des échanges était aussi une occasion pour le Président de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Brazzaville Paul OBAMBI d’encourager les entrepreneurs, qui nonobstant les difficultés rencontrées pendant la période de confinement, ont pu résister à cette épreuve. Aussi, les perspectives pour la relance des différentes activités mises en berne à cause de cette situation ont été évoquées par les intervenants. C’est ainsi que le Président de la Chambre de commerce a dit « …réservé une place prépondérante à la formation des micro entreprises, des petites et moyennes entreprises » dans le cadre du plan d’action programmatique triennal 2020-2023 de la CCIAMB.

Pour Paul Obambi qui privilégie la  formation des promoteurs des MPME pour mieux les outiller, le développement des MPME nécessite que les acteurs des secteurs public et  privé apportent leur soutien à ces derniers :  « Nous devons tous, secteurs public-privé, aider les micros, petites et moyennes entreprises à créer des emplois descents; innover et promouvoir la croissance, en créant un environnement des affaires propices au développement de leurs activités dans le marché domestique et international ».

De son côté, le Ministre en charge de l’économie numérique a annoncé l’élaboration d’un avant-projet de loi  favorable au développement des MPME dans le secteur. Il s’agit d’un avant-projet de loi  portant statut des Start-up en  république du Congo afin de mettre en place « …un régime juridique spéciale pour les entreprises qui obtiendront le label de Star- up.  Cette loi, une fois adopté, permettra au Start up de bénéficier d’un statut particulier qui  lui offrirait un certain nombre d’avantages comme l’accès à un appui financier, aux exonérations fiscales, la facilitation et la simplification de certaines opérations », a déclaré Léon Juste Ibombo.

Les textes de cet avant-projet de loi en cours d’élaboration seront  muris par les contributions des différents acteurs qui prendront part à la série des journées de réflexion sur l’écosystème des Start up que le Ministre a annoncé l’organisation dans les prochaines semaines.  Dans cette perspective, a-t-il poursuivi, « les micro, petites et moyennes entreprises sont devenues un secteur de consolidation et de pérennisation de la croissance économique inclusive par la diversification des réformes économiques ».

Cet évènement retransmis en direct par Visio conférence  a permis aux congolais de la diaspora de soumettre leurs préoccupations aux panelistes. Un des principaux panelistes à l’endroit de qui les préoccupations des congolais vivant en France et ailleurs ont été adressées, au cours du panel placé sous le thème  «  Impact sur les micro, petites et moyennes entreprises et les startups congolaises. Quelle stratégie pour la relance du secteur ? », Paul Obambi, tout en répondant aux dites préoccupations, a dit  à ces derniers que leurs apports dans le développement de l’économie nationale est d’une importance capitale. Il a souligné en conséquence nécessité de mettre leurs expériences au service du développement des MPME en République du Congo, ce travaillant en collaboration avec les institutions qui œuvrent pour donner un nouveau souffle à ce secteur.

Photo 1: Le Président de la chambre de commerce, le Ministre des postes et la représentante de l’Union européenne

Photo 2 : Photo de famille

(Crédit GROUPE CONGO MEDIAS)

Contacts de notre rédaction : gcm.rédaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : 00242 06629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top