CONGO/OPERATIONNALISATION DU FONDS BLEU : L’ETUDE DE PREFIGURATION LANCEE A BRAZZAVILLE

363

En prélude à la signature des contrats entre la Commission Climat du Bassin du Congo, le PNUD Maroc et le cabinet Ernst & Young le vendredi 05 avril 2019, il a été procédé au lancement de l’étude de préfiguration du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo le jeudi 04 avril en présence des parties prenantes impliquées dans le projet.  

Etape cruciale dans le processus d’accélération de l’ opérationnalisation du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo, outil financier de la Commission Climat du bassin Du Congo,  le lancement de ladite étude marque l’aboutissement d’un long processus initié depuis le 1er Sommet Africain de l’Action, organisé en novembre 2016, en marge de la COP22 de Marrakech, à l’initiative de sa Majesté le Roi Mohamed VI.  Une initiative à laquelle s’en sont suivies d’autres  étapes importantes pour aboutir à ce lancement de l’étude de préfiguration conduite par le Cabinet Ernst & Young, sélectionné à l’issue d’un processus international transparent sous la supervision du PNUD New York, l’étude de préfiguration du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo.

Deux Lots composent cette étude préfiguration qui doit définir au fond la feuille de route d’exécution de mise en œuvre de ce qui doit conditionner demain le Fonds Bleu pour le Bassin du Congo . « Le lot N°1 est consacré à l’élaboration du Plan d’Investissement des programmes sectoriels de l’économie bleue adoptés par les Ministres en lien avec les Contributions Déterminées Nationales (CDN) présentées par les Etats membres des deux Communautés Economiques Régionales à la COP 21 organisée à Paris en décembre 2015. Le Lot N°2 est consacré à l’élaboration de tous les outils (politiques, diplomatiques, techniques, juridiques) d’un véhicule financier destiné à doter le Fonds Bleu pour le Bassin du Congo d’une gouvernance aux normes mondiales au service des attentes des Etats, des Entreprises, des Partenaires Techniques et Financiers et des populations », a énuméré Arlette SOUDAN NONAUTL, ministre du Tourisme et de l’Environnement, Coordonnatrice Technique de la Commission Climat du Bassin du Congo.

L’opérationnalisation du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo qui est un outil financier de la Commission Climat du Bassin du Congo  devrait donner une  impulsion positive porteuse de nouvelles perspectives prometteuses pour ledit bassin, pour la région et pour tout le continent africain.

Choisi pour accomplir cette mise en œuvre, le Cabinet  Ernst & Young va ainsi accompagner les pays qui composent ce bassin dans la transformation de l’économie en une économie bac carbone respectueuse de l’environnement. Cette économie, a indiqué Patrice Le Feu,   Expert en environnement, Représentant du Cabinet Ernst & Young  « … permettra d’atteindre les objectifs liés à l’accord de Paris et en même temps maintenir cette biodiversité fondamentale ». Se réjouissant du choix porté sur leur cabinet, l’expert a réaffirmé la volonté de son cabinet de tout faire pour mener à bien ce grand projet.

« Nous allons apporter toute notre technicité (…) et donner de notre mieux pour  pouvoir mettre sur les rails ce gros projet qui doit servir l’ensemble de l’économie de la sous-région  et faire  figure de pilote pour établir ici, au sein de la sous-région du Bassin du Congo une économie fondée sur l’environnement, le climat sobre en carbone avec à la clé une volonté de créer de l’emploi, des ressources et de la richesse au profit des populations ».

La réussite de ce projet, a souligné la Représentante du PNUD « … est tributaire de la mobilisation et de la contribution de tous les acteurs publiques et privés, locaux et régionaux, nationaux et internationaux. Nous devons continuer de travailler ensemble, dans le même esprit de partenariat qui a prévalu à ce jour et qui nous réunit ici à Brazzaville aujourd’hui, afin de créer les conditions favorables à l’aboutissement de cette étude de préfiguration – une étape cruciale pour la concrétisation du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo ».

A noter que quatre discours ont ponctué la cérémonie de lancement de l’étude de préfiguration du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo parmi lesquels : le mot du Représentant du Cabinet Ernst & Young ; le discours du Représentant de la Communauté Economique Etats de l’Afrique Centrale ; le mot de la Représentante du PNUD et l’allocution d’ouverture de la ministre du Tourisme et de l’Environnement.

Photo1 : Les participants lors de la cérémonie de lancement Crédit Groupe Congo Médias) (

Photo2 : La ministre du tourisme et de l’environnement Crédit Groupe Congo Médias)

Contacts de notre rédaction: gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp: 00242 06629 92 35




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *