Economie

CONGO/MOBILE MONEY : UNE CONVENTION POUR MIEUX COMMUNIQUER ENTRE MTN ET SES MERCHANTS DE POINTE NOIRE

Après Brazzaville en juillet dernier, le tour est revenu aux merchants de MTN  Pointe-Noire d’être face au Directoire de cette société, ceci à la faveur de la Convention  Merchants Mobile Money. Un cadre de communication qui à permis à MTN et ses partenaires de passer au crible  les différentes procédures de ce système, ainsi que certains  comportements qui pourraient  nuire au fonctionnement de ce secteur  devenu  aujourd’hui  une véritable niche d’opportunités d’affaire pour pas moins de dix mille jeunes au Congo. Cette Convention  Merchants s’est déroulée dans la salle de l’amphithéâtre de Sueco, dans le 1er arrondissement de Pointe noire, Emery Patrice Lumumba.

En République du Congo, a-t-on appris des organisateurs, plus de 90%, des transactions via mobil money passent le service de MTN Mobil money, citant une étude datant d’il y a peu de l’ARPCE, l’Agence de Régulation des postes et des communications Électroniques. La société MTN Congo s’est  donc offert une part  importante dans cet environnement économique, favorisant de fait aujourd’hui l’autonomisation de pas moins de dix milles Jeunes dans tout le pays.

A travers cette action de communication, MTN Congo a voulu  « Bâtir une relation consistante, de loyauté et de fidélité totale entre les Marchants et MTN Congo », s’est exprimé d’entrée Djibril OUATTARA, Directeur Général de MTN Congo. L’Objectif étant de garder actifs les  propriétaires des points Mobile Money agréés. Bien normal. Le Directeur Général qui , du reste, ne s’est  pas empêché d’exprimer le vœu  de voir ledit service de base grimper sur une tout autre sphère. Mais pour y arriver, renchérissait-il,  le Merchant doit observer une certaine discipline entrepreneuriale,  dans plusieurs opérations du service   entre autres  l’identification en bonne et dûe forme des futurs agréés, surtout la totale implication de ce dernier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. C’est ici que Freddy MATSOUMA juriste, dans son exposé à édifié chacun sur les techniques à appliquer  face aux personnes politiquement exposées, aux transactions suspectes ou douteuses. Nul n’est sensé ignorer la loi rappelait-il. Les  merchants se devaient alors d’être renseignés  sur les risques auxquels s’exposent les deux parties au cas où l’Agence Nationale d’Investigations Financière, dans ces audits permanents viendrait à constater des irrégularités.

 

Pour sa part, Thierry MBOUMBA, Directeur de Mobile Money a saisi cette occasion pour rappeler  aux merchants que la crédibilité de leur activité dépend  du sérieux qu’ils y mettent, car ils sont à la base du succès du service.

Notons qu’à ce jour, le service MTN Mobile Money intéresse environ 200.000 adonnés à Pointe –noire. MTN Mobile Money c’est un vrai univers économique en pleine expansion  autours duquel  gravitent  désormais 13 mille merchants dans tout le pays dont 3.500 à Pointe-Noire.

Photo 1  : Les merchants lors de la Convention

Photo 2 : Le Directeur Général de MTN Congo s’adressant aux merchants

Crédit  Groupe Congo Médias

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top