CONGO/GOUVERNANCE FORESTIERE: LE SECTEUR PRIVE APPELE A S’ARRIMER AU PROCESSUS DES APV/FLEGT.

43

Promouvoir  la participation du secteur privé au processus APV/FLEGT dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’action FLEGT visant l’amélioration de la gouvernance forestière, tel était l’objectif affiché à l’atelier de lancement des projets FAO/ATIBT le mercredi 19 septembre 2018 à Brazzaville. Organisé par le Ministère de l’Economie Forestières en partenariat avec les partenaires techniques et financiers du Congo, cet atelier a permis la sensibilisation des participants sur les objectifs des activités et les résultats attendus des projets mis en œuvre par  l’Association Technique Internationale des Bois Tropicaux (ATIBT) portant sur la participation structurée  du secteur privé congolais dans l’élaboration des textes règlementaires et des  documents techniques de l’APV/FLEGT et l’intégration de la filière des  bois tropicaux d’Afrique centrale et de l’Ouest dans le mécanisme FLEGT et REDD+.

Dans le but de garantir la bonne gouvernance du secteur  forestier congolais, ce pour répondre aux exigences internationales sur l’exploitation du bois et sa commercialisation, des projets initiés par l’ATIBT Congo ont été présentés aux participants à cet atelier de lancement des projets. A  l’intention des entreprises privées œuvrant dans le secteur forestier, cet atelier a focalisé son attention sur la sensibilisation des participants sur les objectifs des activités et les résultats attendus des projets mis en œuvre par l’Association Technique Internationale des Bois Tropicaux (ATIBT) ainsi que les opportunités qu’ils représentent pour le secteur privé. Deux projets d’une valeur totale de 192.651 dollars, portés respectivement par l’ATIBT Congo et UNIBOIS qui «… Visent à contribuer à l’amélioration de l’implication des petites et moyennes entreprises/industries dans le déploiement du système informatique de vérification de la légalité de l’Accord de Partenariat Volontaire(APV) », a  indiqué Marius SAYA MABA,  Chargé de Programme de la FAO au Congo, représentant la Représentante de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture empêchée.

Ces accords de partenariat qui peuvent soutenir les programmes de réforme sectoriels et améliorer la collecte des revenus du secteur forestier permettront au gouvernement congolais de faire face aux problèmes d’exploitation illégale du bois et à la mauvaise gouvernance du secteur qui favorisent la prolifération des marchés illégaux. Ainsi, pour l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture(FAO), a poursuivi Marius SAYA MABA. : « Les partenariats FLEGT constituent l’un des éléments bien indiqué pour accompagner les Etats membres à asseoir une gouvernance forestière responsable soucieuse du respect de l’environnement».

Le renforcement du secteur forestier congolais qui favorisera la participation active aux négociations des APV et leur mise en œuvre est l’un des résultats attendus au terme de l’exécution de ces projets.  C’est ainsi  que la problématique de la participation du secteur privé de la filière bois au processus de mise en œuvre de l’APV/FLEGT-Congo constitue un grand challenge que l’ATIBT Congo doit relever, pour faire en sorte que « …la majorité des entreprises s’arriment au processus de mise en œuvre du plan d’action FLEGT », a déclaré Marcel MOUKISSI, Conseiller aux Forets du Ministère de l’Economie Forestière, Représentant la Ministre empêchée.

Au cours de cet atelier d’un jour,  les participants sensibilisés sur les objectifs et les résultats attendus  dans la mise en œuvre de ces projets ont permis d’identifier les attentes et priorités des entreprises par rapport aux différents projets dans but d’élaborer des documents APV/FLEGT et  l’établir des textes réglementaires. Aussi, leur de besoin en terme de formation et renforcement des capacités et les opinions des entreprises forestières sur la certification ainsi que les obstacles qui freinent leur engagements ont fait l’objet des échanges qui ont conduit les participants à formuler des recommandations.

Photo1 : Présidium de la cérémonie

Photo2 : Photo de famille des participants apres la cérémonie d’ouverture (Credit Groupe Congo Medias)

Contact de notre rédaction : gcm.redaction16@gmai.com

Téléphone & Whatsapp : 00242 06629 92 35




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *