CONGO/EDUCATION : L’IMB RENFORCE LES CAPACITES DE SON PERSONNEL - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Education

CONGO/EDUCATION : L’IMB RENFORCE LES CAPACITES DE SON PERSONNEL

Le Directeur général de l’Institut Management de Brazzaville (IMB), Sylvain YANGAGBWA SYOGE,  a procédé  le mercredi 6 novembre 2019  à l’ouverture du séminaire de renforcement des capacités du personnel pédagogique et administratif de son établissement d’enseignement supérieur. L’atelier qui devrait s’étendre jusqu’au 8 novembre vise à outiller les formateurs sur les exigences du système Licence-Master-Doctorat (LMD).  

Article écrit avec Blandina BECKOKA, Journaliste stagiaire

Placé sous le thème « Le renforcement des capacités pédagogiques et administratives dans le processus de la mise en œuvres du système LMD selon les exigences du CAMES et des normes européennes », l’atelier  a  été organisé dans le but de mettre à la disposition l’enseignant des connaissances nécessaires à l’accomplissement de sa mission, en sa qualité   d’acteur privilégié dans la transmission des connaissances indispensables au développement intellectuel des étudiants.

L’atelier qui a duré quatre jours s’inscrivait dans l’optique d’une formation continue des encadreurs de l’IMB pour leur permettre « …d’acquérir des outils adaptés à la transmission des compétences aux étudiants afin que l’acte pédagogique se fasse de manière interactive », a précisé Sylvain YANGAGBWA SYOGE, Directeur Général de l’IMB.

L’IMB qui dit inscrire son projet de développement et sa stratégie éducative dans la durée a axé le contenu de la formation sur des thématiques orientées vers la mise en œuvre d’un enseignement respectueux des normes internationales sur le système LMD. Système que la République du Congo  a adopté il y a quelques années.

Dans son exposé liminaire, Esnel IYEMBIT, Expert évaluateur au CAMES et l’un des animateurs du séminaire a montré le canevas  propre au système LMD. Il a invité les formateurs à partir du pied des exigences du CAMES qui recommandent que 40 % de la contribution vienne de l’enseignant, 30% des échanges entre l’enseignant et les étudiants et les  30% restants des  recherches faites par l’étudiant.

Aussi, a-t-il rappelé quelques recommandations capitales sur les supports de cours. L’Expert indiqué que ces documents devraient être mis à la disposition des étudiants au plus tard un jour avant l’enseignement de telle sorte que les apprenants aient au préalable l’idée du cours. Ainsi le formateur pourra jogger  le niveau de compréhension du module.

Au terme de l’atelier, des certificats de participation seront délivrés aux enseignants et  cadres de l’administration de l’IMB concernés par cette formation.

Photo 1 : Vue des participants lors de la cérémonie d’ouverture.

Photo 2 : Le Directeur général répondant aux questions des journalistes

(Crédit Groupe Congo Médias).

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : 00242 06629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top