CONGO/COVID-19 : L’ACCORD DU SENAT SOLLICITÉ POUR LA 3EME PROROGATION DE L’ETAT D’URGENCE SANITAIRE - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Politique

CONGO/COVID-19 : L’ACCORD DU SENAT SOLLICITÉ POUR LA 3EME PROROGATION DE L’ETAT D’URGENCE SANITAIRE

Convoqué en session extraordinaire par le Président de la République, le Sénat a ouvert sa 6ème session extraordinaire le vendredi 29 mai 2020. La  session qui se tient dans un contexte de crise sanitaire due à la pandémie du Covid-19 va permettre à la chambre haute du parlement de plancher sur  l’examen et l’adoption du projet de loi autorisant la prorogation de l’état d’urgence sanitaire en République du Congo.

Placée sous l’autorité de Pierre NGOLO, Président du Sénat, la 6ème session extraordinaire du Sénat s’est ouverte le vendredi 29 mai à Brazzaville. Convoquée à la demande du Président de la République, cette session devra permettre à cette chambre de délibérer sur le projet de loi autorisant la prorogation de l’état d’urgence sanitaire au Congo.

Troisième session extraordinaire d’affilée à la demande du chef de l’Etat  pour le parlement congolais depuis l’enregistrement du premier cas de Covid-19 au Congo, le projet soumis à l’examen et l’adoption des deux chambres du parlement devrait permettre à Dénis SASSOU NGUESSO,  Président de la république, chef de l’Etat de proroger l’état d’urgence sanitaire pour 20 jours supplémentaires  sur toute l’étendue du territoire national.

Ouvrant les travaux de la 6ème session extraordinaire le Président du Sénat, tout en soulignant la progression inquiétante de la situation épidémiologique, a  invité les Sénateurs à s’impliquer davantage dans la recherche des moyens de lutte contre la Covid-19.

« La pandémie poursuit sa progression et nous ne pouvons pas arrêter de nous organiser afin de mieux nous  protéger, sauf à prendre l’option du suicide. Ne faisons pas comme cette  personne,  qui redoutant l’avancée de la menace,  choisit de fermer les yeux ou de trouver refuge dans la consommation de l’alcool plutôt que de préparer les moyens de sa défense.  Organisons nous pour mieux nous protéger », a déclaré Pierre NGOLO.

La seule affaire soumise à l’examen et adoption de la chambre haute du parlement dans le cadre de cette session sera examiné le même vendredi puis interviendra la clôture solennelle de cette session.

A noter que la situation épidémiologique a connu une progression rapide en peu de temps depuis l’entrée en vigueur du déconfinement  progressif et par palier. A ce jour le Congo enregistre au moins 571 cas de Covid-19.

Photo : Les Sénateurs lors de l’ouverture de la session.

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : 00242 06629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top