CONGO/COVID-19 : 16 MILLE 882 MÉNAGES DE MAKÉLÉKÉLÉ VONT BÉNÉFICIER DE L’ALLOCATION D’URGENCE - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Société

CONGO/COVID-19 : 16 MILLE 882 MÉNAGES DE MAKÉLÉKÉLÉ VONT BÉNÉFICIER DE L’ALLOCATION D’URGENCE

La Ministre des Affaires sociales et de lAction humanitaire, Antoinette DINGA DZONDO a procédé à la remise officielle des listes d’identification des ménages de l’arrondissement n°1, Makélékélé le jeudi 23 juillet 2020. Reçus par Laurent Edgard BASSOUKISSA, nouveau maire dudit arrondissement, les documents dans lesquels 16.882 ménages en situation de détresse sociale sont inscrits comme bénéficiaires prioritaires seront examinés par les membres du comité de certification chargée de trancher sur la réelle situation des 17.980 ménages mis en contentieux à cause des avis divergents émis par les chefs de bloc et les enquêteurs. Une dernière étape après laquelle interviendra celle du paiement des ayants droit.

Sur 54.270 ménages enquêtés à travers les 11 quartiers du premier de Brazzaville, près de 16. 882 ménages en situation de détresse sociale vont bénéficier de l’allocation d’urgence Covid-19 promises par le gouvernement de la République. Sélectionnés à l’issue des opérations d’identification menées par les chefs de bloc et des enquêteurs, ces foyers présentant les indices d’indigence sociale seront prioritaires lors de la phase du paiement des bénéficiaires de cette assistance sociale dans l’arrondissement.

A côté de ces ménages en situation de précarité, se greffent 10.671 ménages jugés vulnérables et pauvres à qui le gouvernement doit allouer un appui financier de 50 000 francs CFA en second lieu si les moyens le permettent. Le processus qui a pris beaucoup de temps s’oriente peu à peu vers sa finalisation. L’examen des registres par les membres du comité de certification devrait permettre de constituer un fichier fiable avec des données cohérentes sur la base duquel les bénéficiaires seront payés dans les agences de paiement.

Les participants

Il s’agira pour ce comité d’examiner et trancher au cas par cas sur la situation des 17.980 ménages classés dans la catégorie contentieux, du fait que les différents enquêteurs ont émis des avis contradictoires sur les indices de pauvreté des familles concernées. Ils ont donc la mission de faire une contre vérité pour mieux classer les ménages en contentieux dans la catégorie qui convienne à chacun selon son véritable indice de pauvreté. Présentant la situation des ménages de Makélékélé, la Directrice générale de la solidarité, Anasthasie OSSANGATSAMA a expliqué que : « Ces ménages ont été classés dans cette catégorie par le fait que les avis émis, sur leurs niveaux  de vulnérabilité, par les chefs de blocs étaient différents de ceux des enquêteurs. Le comité de certification est donc tenu de faire la contre vérification pour aboutir aux résultats escomptés ».

Remettant les bottins à l’administrateur-maire de Makélékélé, Laurent Edgard BASSOUKISSA, Antoinette DINGA-DZONDO a invité le comité pluri-acteurs composé, entre autres, des élus, des confessions religieuses et la société civile à travailler dans la stricte impartialité en toute  indépendance, sans interférences du ministère ni des techniciens. « Le chef de l’Etat a voulu que vous fassiez cette contre vérification parce que vous êtes sensés connaitre la population. Ceux qui ont fait l’exercice, est-ce qu’ils l’ont fait correctement, est-ce qu’ils ne l’ont pas fait correctement ? Maintenant, c’est de votre responsabilité, sous l’autorité de monsieur le maire », a-t-elle expliqué.

A noter l’objectif est de soutenir cent mille (100.000) ménages pauvres à Brazzaville dont la vulnérabilité a été accrue à cause de la crise sanitaire due à la pandémie du Covid-19. Dans ces registres remis au Maire, on note un total de 63.929 ménages saisis et 54.270 enquêtés. Des enquêtes qui ont abouti à un classement des ménages en 5 groupes :le groupe des ménages en détresse sociale (16.882), les ménages vulnérables et pauvres (10.671), les ménages en contentieux (17.980), les ménages non éligibles (3.703), les ménages ayant déjà bénéficié de l’allocation covid-19 (437) pour un total de 49.673 ménages traités.

Photo 1 : La ministre remettant les bottins au maire de Makélékélé

Photo 2 : Les participants lors de la cérémonie

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : 0024206629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top