CONGO/CORONAVIRUS: LA MAIRIE LIMITE LE NOMBRE DE PERSONNES DANS LES TRANSPORTS EN COMMUN - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Santé

CONGO/CORONAVIRUS: LA MAIRIE LIMITE LE NOMBRE DE PERSONNES DANS LES TRANSPORTS EN COMMUN

Le Maire de Brazzaville par intérim, Guy Marius OKANA a rendu public, le mardi 24 mars 2020, une note circulaire fixant les quotas des usagers dans les transports en commun à Brazzaville. La note qui n’indique pas sa date d’entrée en vigueur  s’inscrit dans le cadre du renforcement des mesures préventives contre la propagation du Covid-19 qui sévit en république du Congo. Des mesures contraignantes parmi lesquelles figure « Le port obligatoire des masques, gants par les chauffeurs, contrôleurs et par tous les usagers des transports en commun ».  

Protéger la population brazzavilloise contre les risques de propagation du Coronavirus  est l’objectif principal des mesures prises par le maire intérimaire de la ville. Les mesures qui fixent le nombre maximum des usagers dans les moyens de transport en commun font parties des décisions les plus drastiques prises à ce jour au regard de leur impact sur la population.

Le document signé de Guy Marius OKANA, Maire de Brazzaville par intérim, précise que : « …le Président du Conseil départemental et municipal, Maire de la ville par intérim, demande aux populations et transporteurs de Brazzaville, d’observer  et de faire observer les mesures ». Il s’agit de trois (3) principales mesures à savoir : « …s’aligner obligatoirement et garder une distance d’un mètre minimum au moment d’accélérer dans un bus et aux différents arrêts de bus. La limitation du nombre des passagers à : quatre (4) personnes maximum, dans un Picni ;  dix (10)  personnes maximum, dans un Hiace; vingt (20) personnes maximum, dans un Coaster ; trente (30) personnes maximum, dans des bus S.T .U.P. Le port obligatoire des masques, gants par les chauffeurs, contrôleurs et par tous les usagers des transports en commun ».

Ces mesures auxquelles tout contrevenant s’exposera aux sanctions disciplinaires viennent s’ajouter à toute une série de décisions prises par le Gouvernement de la République  au cours de ce mois.

Photo : Vue des bus de Brazzaville (Crédit Groupe Congo Médias)

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : 00242 06629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top