CONGO/CLIMAT : VERS LA MISE EN OEUVRE DU PROJET FACILITE ADAPT’ACTION. - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Environnement

CONGO/CLIMAT : VERS LA MISE EN OEUVRE DU PROJET FACILITE ADAPT’ACTION.

Valider  les termes de référence et les activités  qui permettront  de lancer le programme d’appui au Congo, dans le cadre de la mise en œuvre de la   facilité Adapt’Action, tel était l’objectif affiché à l’atelier de validation des termes de référence organisé le jeudi 18 octobre 2018 à Brazzaville. Placé sous le patronage d’Arlette SOUDAN NONAULT, Ministre du Tourisme et de l’Environnement, cet atelier a  permis  aux experts d’examiner et valider les documents relatifs à la mise en œuvre de l’appui de l’Agence Française de Développement pour aider le Congo à renforcer sa résilience face aux changements climatiques  l’accord de Paris.

Cet atelier de validation des termes de référence s’inscrit dans la logique de la mise en œuvre des conclusions de l’accord de Paris sur le climat visant  à assurer un accompagnement aux pays engagés dans la lutte contre le dérèglement climatique. Cette rencontre vise à examiner et valider les documents qui permettront de lancer les appuis prévus par la mise œuvre du projet de la facilité Adapt’Action au Congo, ce dans le but de soutenir ses  efforts.

Pour Christophe BUFFET, Expert Adapt’Action de l’Agence Française de Développement(AFD) « Cet atelier va nous permettre de lancer les appuis prévus dans le cadre de la facilité Adapt’Action qui est doté de 30 millions  d’euro sur quatre ans ;  de 2017 à 2022. Elle vise à soutenir quinze pays à mettre en œuvre l’accord de Paris dans d’autres pays en l’occurrence le Congo qui va avoir un appui avec la facilité Adapt’Action de l’Agence Française de Développement en partenariat avec le Ministère du Tourisme et de l’Environnement sur la mise en œuvre de l’accord de Paris ».

Cette facilité Adapt’Action à double enjeux  climatiques se fixe comme priorités la réduction des gaz à effet de serre et l’adaptation  aux impacts du changement climatique afin d’augmenter la résilience. Dans ce  domaine le Congo fourni beaucoup d’efforts et contribue fortement à la réduction de ces gaz. Cette initiative de l’Agence Française de Développement(AFD) vient à point nommé pour  aider le Congo à mieux structurer sa réponse à côté d’autres initiatives telles que la Commission Climat du Bassin du Congo et  le Fonds Bleu.

Ce projet d’environ deux millions d’euro qui  rentre dans sa  phase de mise en œuvre quatre mois après la signature du protocole d’entente entre le Congo, L’AFD et Expertise France permettra  au Congo « …de renforcer sa résilience face aux changements climatiques et de mettre en œuvre de manière efficiente notre contribution déterminée au niveau national à travers l’élaboration du schéma directeur de gestion des inondations et de l’assainissement ; l’élaboration d’un plan d’action et d’investissement agricole et enfin, l’élaboration d’un plan national d’action et d’investissement climat », a indiqué Arlette SOUDAN NONAULT. En outre, a-t-elle renchéri : «Le projet sera une occasion de renforcer les mécanismes de coordination du plan stratégique   par  la   redynamisation des activités du comité national sur les changements climatiques ».

Ouvrant les travaux Arlette SOUDAN NONAULT, Ministre du Tourisme et de L’Environnement a invité les participants à s’impliquer davantage pour que les documents qui seront validés répondent aux intérêts du Congo et de ses populations.

Photo1 : Madame le Ministre et la Coordonnatrice de l’AFD (Crédit Groupe Congo Medias)

Photo2 : les Participants lors de la cérémonie d’ouverture (Crédit Groupe Congo Medias)

Contact de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone et Whatsapp : 00242 0662992 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top