CONGO/BANQUE MONDIALE : SUPERVISION DU PRISP, LE PTBA 2020 ET LES INDICATEURS AU MENU DES ECHANGES  - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Actualité

CONGO/BANQUE MONDIALE : SUPERVISION DU PRISP, LE PTBA 2020 ET LES INDICATEURS AU MENU DES ECHANGES 

Constater l’état d’exécution du Projet des réformes intégrées du secteur public(PRISP), mis en œuvre grâce au financement de la Banque Mondiale, tel est l’objectif de la  mission de supervision dudit projet  qui séjourne à Brazzaville depuis le lundi 11 novembre 2019. Conduite par  Jean Mabi MULUMBA, spécialiste en secteur public et chargé de projet à la Banque mondiale, cette mission s’étendra jusqu’au 23 novembre prochain et permettra à  cette délégation d’échanger avec l’équipe du projet sur les questions liées à la mise en œuvre du PRISP.

Durant ses 11 jours de séjour en terre congolaise la délégation conduite par Jean Mabi MULUMBA  accompagné de Ousmane DEME, son Co- chargé de projet, Spécialiste en gouvernance  prévoit des rencontres avec la tutelle du projet, le ministère du plan de la statistique de l’intégration régionale et les autres  structures bénéficiaires et s’étendra dans la partie septentrionale du pays , précisément  dans les départements de la Sangha et la Likouala pour l’identification des besoins de renforcement des activités des directions départementales de l’économie forestière  chargé de la mise en œuvre de la Redd +.

La mission vise à renforcer le dispositif de suivi des activités pour un respect du chronogramme et du budget alloué au projet et l’amélioration de la performance. Au niveau du Projet des réformes intégrées du secteur public, il  sera entre autre question, d’examiner l’état d’avancement du PRISP, d’échanger sur le processus de finalisation du plan de travail et budget annuel du projet, exercice 2020 et sur la possible ré-visitation des indicateurs des activités à proposer.

Le Prisp est un projet du gouvernement financé par la Banque mondiale à hauteur de quarante millions de dollars, soit 23,445 milliards francs CFA, pour une période de cinq ans (2017-2022). Il vise le  renforcement de la mobilisation des ressources publiques et la redevabilité en République du Congo.  L’accord de financement de ce projet entre la République du Congo et le groupe de la Banque mondiale  a été signé le 23 juin 2017 à Brazzaville,  sa mise en vigueur est intervenue le 17 juillet 2019 et le lancement officiel, le  03 octobre 2018.

Photo : La délégation lors des  échanges avec l’équipe du PRISP

Crédit Raymond NTI,  Responsable communication du Prisp

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : 00242 06629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top