CONGO /VOLLEYBALL : LA VETERANE 2019 VISITE QUATRE CENTRES DE FORMATION DE BRAZZAVILLE

191

Sara AHOUI,  Vétérane 2019 de la fédération congolaise de volleyball a visité le vendredi 26 avril 2019 quatre centres de formation en volleyball  de la ville de Brazzaville. Un geste salué à sa juste valeur par les gestionnaires et formateurs de ces centres qui ont affirmé que c’est la première fois qu’un Vétéran ou une Vétérane de la fédération leur rend visite. Deux  séries de maillots d’entrainement ont été remises à chaque centre, au grand plaisir des jeunes apprenants du volleyball qui ont eu le privilège de se tenir en face d’un grand nom du volleyball congolais, et surtout de profiter des conseils de celle-ci.

Le premier centre visité est celui du club Renaissance, logé dans l’enceinte du lycée 5 février. Un centre tenu par Blaise NGAMBA, et qui compte environ 80 jeunes volleyeurs (garçons et filles ) de plusieurs catégories , même des plus petits qui se livre à cœur joie à la pratique de ce sport, dans des conditions qui ne devraient pas être celles-là. «  Avec très peu vous faites beaucoup », s’est exprimée Sara dans ce centre, se disant, impressionnée. Elle n’a pas vraiment tord de l’être puisque le club Renaissance est champion de Brazzaville chez les moins de 21 ans masculins, et  chez les cadettes.

Apres le club Renaissance, le même rituel d’encouragement et de remise de maillots a été accompli au centre de formation de la DGSP.  Troisième étape, le club Kinda Odzoho dont le centre de formation s’appelle Guy OYELA. Pour M. Vincent de Paul, l’un des encadreurs,   «  C’est une satisfaction pour nous parce que  l’équipe existe depuis six ans et c’est la première fois que nous recevons une délégation ici ! Et c’est même la première fois que nous recevons des maillots …ce que je vais demander à la vétérane c’est de pérenniser l’action. Nous avons déjà eu plusieurs  Vétérans mais ils n’ont pas fait ce qu’elle vient de faire. Ça s’arrêtait au tournoi et on disparait. Je l’encourage car cela prouve qu’elle  a vraiment joué au volley et qu’elle aime le volley ».

Le point de chute de ces  visites a été le Centre de formation et de développement du volley du club Interclub dans lequel Sara a joué. M’PARI OUMBA N’SAYI, est le formateur ici : « Cette visite est très réconfortante et nous saluons cette action de la Vétéranes qui passe dans les  centre de formation. Nous sentons qu’elle a envie d’accompagner la fédération congolaise de volleyball pour la vulgarisation et le développement du volleyball ».

Partout où elle est passée, Sara AHOUI a  eu des mots d’encouragement à l’endroit des jeunes et des enfants qu’elle a du reste appelé à l’écoute des conseils des entraineurs et des formateurs. Des photos de familles dans tous les centres avec les apprenants aux yeux pétillants d’envie d’avancer dans le volleybal

C’est au moment où les derniers rayons de soleil illuminent le stade d’Ornano d’Interclub que la Vétérane Sara AHOUI, après avoir remis les maillots à l’une des plus jeunes, dégage l’intérêt de cette action : «  La descente dans les différents centres de formation vise tout simplement à encourager la jeunesse, la pépinière, parce qu’un  sport où il n’ y a pas de pépinière c’est un sport qui meurt en fait…en venant sur le terrain , c’est une manière pour moi de dire aux jeunes d’apprendre à jouer au volleyball et de continuer, c’est             aussi une manière d’encourager ceux qui encadrent les jeunes pour leur dire qu’ils ne sont pas seuls, la fédération est avec eux , la Vétérane les accompagne tout aussi. On a vu que les besoins sont énormes. Les centres manquent de ballons, de filets, d’un peu de tout. Il est important que tout le monde mette la main à la pâte pour la promotion de ce sport qui fait rayonner notre pays. N’oubliez pas que pendant les onzième Jeux Africains nous étions médaillés d’argent en version  masculine ! »

Cette visite, a indiqué la Vétérane, s’inscrit dans la suite logique de ce qu’elle a commencé il y a quelques mois. Il s’agit notamment, a- t- elle confié, de la visite de trois autres centres de formation de Brazzaville. Notons qu’au mois de juin, le volleyball sera au menu très varié d’un grand rassemblement socio sportif de la jeunesse qui sera organisé dans la ville  de  Ouesso au nord du Congo. L’évènement porte le nom de Djoka Pè Ouesso.

Photo 1 : La Vétérane remettant une série de maillots a une apprenante au Centre d’Inter Club

Photo 2 : La photo de famille avec les jeunes volleyeurs et volleyeuses du centre Renaissance




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *