Société

CONGO : VOL DE PIECES MECANIQUES D’UNE VALEURS DE DIX MILLIONS PAR DES AGENTS DE LA SOREMI

C’est un  réseau de treize  agents véreux a été récemment démantelé par les responsables de la SOREMI, société de recherche et d’exploitation minière  qui se plaignaient depuis bien longtemps de la disparition de plusieurs pièces des engins mécaniques servant à l’exploitation de la mine située dans le district de Mfouati, dans le département de la Bouenza au sud du Congo.

Article rédigé avec Jimmy BITEMO MOUANDZA, notre correspondant à Loutété

Ce sont des pièces comme les pompes d’injection et les clés de la mécanique qui faisaient l’objet de vol  de la part des treize travailleurs qui opéraient avec beaucoup de finesse, ce qui leur permettait de tromper la vigilance des responsables. Une finesse qui toutefois a bénéficié de l’aide des complicités des chefs d’équipes, des chefs de garages et des chauffeurs. Les différentes pièces volées étaient vendues au marché noir. Un recéleur pour l’instant  a déjà été arrêté par la gendarmerie. Il s’agit d’un sujet chinois. Le compte fait par les responsables de la société indique que ces vols a répétition ont occasionné une perte de dix millions de francs CFA.

Une procédure judiciaire a d’ores et déjà été lancée. En effet, après avoir subi une série d’interrogatoires à  la brigade de gendarmerie de Mfouati, les délinquants ont été acheminés au tribunal de grandes instance de Madingou (la capitale du département de la Bouenza) pour une présentation devant le procureur.

La direction de la SOREMI a promis faire appliquer à la lettre les sanctions  disciplinaires prévues par le règlement intérieur  de la société. Par ailleurs, malgré ce surprenant sabotage, elle  reste déterminée,  a-ton appris,  à financer les projets sociaux tels qu’inscrits dans la convention d’exploitation minière. Il s’agit en rappel de la construction de structures de santé et d’écoles dans le cadre de l’atténuation  de l’impact environnemental et social  dû aux activités de la société.

Photo : Une  vue de la SOREMI (Crédit Jimmy BITEMO MOUANDZA/GCM)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top