CONGO / VIE PROFESSIONNELLE: LA ONZIEME PROMOTION DES FILLES DU CENTRE PAPA ROMA PRETE POUR L’AUTO-EMPLOI. - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Formation & Emploi

CONGO / VIE PROFESSIONNELLE: LA ONZIEME PROMOTION DES FILLES DU CENTRE PAPA ROMA PRETE POUR L’AUTO-EMPLOI.

Trente-sept (37) filles de la onzième promotion formées en coiffure et esthétique au centre de formation Papa ROMA, dit promotion Roga Roga, ont reçu, le mardi 20 août 2019 à Brazzaville, les attestations de fin de formation sanctionnant les dix mois d’apprentissage passés au sein de ce centre. Récompense d’un travail acharné, ces attestations auxquelles vont s’ajouter des diplômes de reconnaissance de l’Etat signés du Ministre de l’enseignement technique et professionnel, de la formation qualifiante et de l’emploi ouvrent les portes de l’emploi et  contribueront à l’autonomisation de ces jeunes filles récipiendaires.

C’est dans les locaux de la maison de la femme de Brazzaville, lieu hautement symbolique de promotion de la femme et de son intégration au développement,  qu’a eu lieu la cérémonie de remise officielle des attestations aux trente-sept filles déclarées admises sur plus de quatre-vingt enregistrées, en présence des autorités, parents et amis.

Formées en métiers de coiffure et esthétique au Centre de formation Papa Roma, les lauréates de la  onzième promotion dont le parrain est l’artiste musicien Rogatien IBAMBI OKOMBI, affectueusement dit Roga Roga, leader du groupe Extra Musica, ont reçu des attestations qui leur donnent la possibilité d’exercer les métiers de  coiffure et d’esthétique  en qualité de professionnelle. Elles ont acquis, dix mois durant, des compétences théoriques et pratiques qui leur permettent aujourd’hui de postuler à un emploi décent, d’ouvrir leurs propres entités génératrices de revenus, telles salons de coiffure ou ateliers d’esthétique et  d’y former d’autres apprenantes.

La coiffure et l’esthétique qui rentrent dans le cadre de la beauté font partie des secteurs d’activités où les demandeurs de services se comptent par milliers en République du Congo.  Ces métiers constituent pour ces  filles, les ayant appris selon les règles de l’art, des véritables opportunités susceptibles de garantir leur insertion socio-économique et professionnelle.

Les ouvertures que leur offrent ces métiers  devraient les épargner certaines difficultés en ce qui concerne leur autonomisation d’où l’invite au travail que leur a faite le parrain de la promotion : « Vous êtes l’exemple. Vous venez de refuser la vie de  la facilité et de dépendance. Vous avez  choisi d’apprendre un métier afin de faire face à vos problèmes. Je vous demande d’aimer votre travail, faites-le bien et profitez-en », a déclaré l’artiste musicien.

Dans leur mot de circonstance, les récipiendaires n’ont tari d’éloges et remerciements  à l’endroit du parrain grâce à qui la formation de cette 11ème promotion a pu commencer puis se terminer en beauté. Emue de prendre la parole au nom des trente-sept apprenantes, Lufranie BOMINO ATCHAM a souligné que « La journée d’aujourd’hui restera à jamais gravée dans nos mémoires. Ce jour est apparu pour épanouir la vie de certaines d’entre nous. Cette journée fera de nous des femmes de valeur et responsables de notre vie grâce à un bon nombre de personnes ayant un cœur pur et radieux qui ont bien voulu soutenir notre formation de coiffure et esthétiques ».

En sa qualité de directeur des affaires administratives du Centre de formation Papa Roma, Armel NDE a encouragé les finalistes et les a invité à se faire remarquer par le travail : « …aujourd’hui vous êtes devenues coiffeuses et esthéticiennes, vous allez y prospérer. Avancez, réalisez  vos rêves et surtout ne rêvez pas, Dieu vous bénira » !  Aussi, a-t-il demandé aux parents et  tuteurs ayant contribué à la réussite de la formation des récipiendaires de ne  pas éteindre cette flamme allumée : «… ne vous arrêter pas  de les assister et leur permettre de devenir propriétaires de leurs propres salons de coiffures ».

Le travail qu’accomplit le centre Professionnel de formation en coiffure et esthétique Papa Roma, qui a déjà formé 11 promotions à son actif, avec plus de neuf cents (900) femmes formées dans la période allant de 2009 à ce jour, cadre avec les objectifs du programme de société du chef de l’Etat qui  placent  la formation qualifiante au centre de l’action gouvernementale. Dans cet optique, la formation que viennent de subir ces femmes sera à la base de l’amélioration des conditions de vie socio-économique de ces finalistes. Elle permettra d’augmenter leur pouvoir d’achat et de renforcer les moyens d’existence de leurs familles du fait que les connaissances et compétences acquises les feront passer d’une situation de dépendance à celle de pleine actrice dans le développement socio-économique de leur  famille.

Le centre de formation étant agréé par l’Etat pour la qualité du travail qu’il fournit, aux attestations délivrées par le centre ayant fait l’objet de remise officielle viendront se greffer les diplômes délivrés par le ministère en charge de la formation qualifiante. Un  diplôme qui  qualifie la finaliste en qualité de coiffeuse et esthéticienne.

Photo 1 : Les filles récipiendaires encadrées par les autorités

Photo 2 : Roga-Roga remettant un casque à la majeure de la 11ème promotion

Contacts de notre rédaction : redaction16@mail.com

Téléphone & Whatsapp : 00242 06629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top