Coopération

CONGO/UNION EUROPEENNE: LES PREMIERS PROJETS DU NOUVEL ACCORD UE-OACP DEVOILES PAR L’AMBASSADEUR

Le nouvel ambassadeur de l’Union Européenne au Congo, Giacomo DURAZZO a fait l’annonce le mardi 5 octobre 2021 des projets à financer pour l’année prochaine au sortir d’une réception que lui accordait Ingrid Olga EBOUKA BABACKAS, ministre de l’économie, du plan et de la statistique. La digitalisation fait partie des projets concernés qui seront mis en œuvre dans le cadre du nouveau partenariat entre l’Union Européenne et les anciens pays ACP, aujourd’hui OACP.

Le diplomate européen s’est dit d’emblée satisfait du partenariat entre l’Union européenne et le Congo, « un partenariat multifacette qui s’est développé dans le temps et a toujours pris de plus en plus d’importance. Nous avons aussi évoqué le futur, donc les activités que l’union européenne va financer dans différents secteurs. La relation est bien établie, elle peut évidemment se renforcer, s’améliorer », a dit Giacomo DURAZZO.

Les prochains projets à financer 

La question été évoquée entre les deux personnalités, et l’ambassadeur a présenté les projets  retenus :          « Nous avons évidemment parlé de cela. Il y a pour l’année prochaine des programmes qui concernent la digitalisation, la formation des forces de police, l’amélioration des conditions de détention dans les prisons.  Ce sont là les premières activités qui vont démarrer avec le nouvel instrument qui a été mis en place, l’instrument du nouveau partenariat entre l’Union Européenne et les anciens pays ACP, aujourd’hui OACP ».

Le nouvel accord qu’on appelle le post Cotonou,« a été négocié pendant plusieurs années, la négociation a abouti, nous sommes actuellement dans le processus de ratification des deux parties et ces nouveaux programmes entrent dans le nouvel accord de partenariat » a précisé le diplomate européen.

La ministre a reçu deux autres personnalités. Il s’agit de la nouvelle Représentante du Programme alimentaire mondial, Anne Claire MOUILLEZ et la Représentante de l’Unesco, Fatoumata MAREGA. La première a salué l’accompagnement de la ministre dans « nos actions et nos plans stratégiques au Congo, pour pouvoir aligner les actions du PAM sur les priorités du gouvernement et du plan développement. Nous avons réitéré ce matin l’engagement du PAM aux côtés du gouvernement dans ses priorités de développement ». Pour sa part,Fatoumata MAREGA a indiqué qu’elle est venue présenter ses civilités à la ministre et discuter avec elle sur les pistes de collaboration et « voir dans quelle mesure nous allons avancer et renforcer cette collaboration ». Le domaine de la production des statistiques de l’éducation a été épinglé par la diplomate onusienne comme l’un de ceux à même d’être explorer.

Photo : La ministre en discussion avec l’ambassadeur de l’Union Européenne (Crédit Groupe Congo Médias)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top
Translate »