CONGO /UNICEF : VINGT NOUVEAU PETITS PHOTOGRAPHES FORMES ET PRETS …

141

Ils sont désormais prêts à faire des photos pour alimenter la base documentaire de l’UNICEF.  Les vingt enfants venus de différents collèges et lycées des départements du Congo  ont été en effet formés à la faveur d’un atelier de   cinq jours sur les techniques de base de la photographie. Un atelier qui s’est clôturé le  vendredi  10 mai 2019 à Brazzaville dans les locaux de l’UNICEF. Une formation  au cours de laquelle cette agence des Nations Unies  a rendu effectif l’engagement des adolescents et des jeunes à défendre leurs droits, à porter leur voix dans les communautés sur ce qui les concernes et à participer à la vie sociale conformément à l’article 29 de la convention relative aux droits des enfants.

Article écrit avec Dan COOPER MOON, journaliste stagiaire

Au cours des jours ayant marqué leur formation, les enfants qui étaient repartis en  groupes de quatre, dénommés  les champions, les créateurs, les génies et les authentiques ont sillonné des marchés, des rue et des hôpitaux de  la ville de Brazzaville pour des séances pratiques de prise de photographies. Une ronde qui n’a pas du tout  décevante au regard des belles photographies qui en sont sorties.

Notons que cet atelier,organisé par l’UNICEF (Fonds des Nations Unies pour l’Enfance), en partenariat avec la Direction Générale de l’éducation de base et le  Forum des Educatrices africaines (FAWE) , s’est déroulé dans le cadre de la célébration des 30 ans de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant.

Durant  cette formation , a déclaré Micaela Marques De Souza , Représentante de l’UNICEF au Congo  « les enfants ont appris à raconter, grâce à la photographie, des histoires qui touchent à leur vie et leur environnement. Ils ont compris  que la photographie est un mode d’expression qui leur donnera possibilité de devenir des agents de changement dans leur communautés pour raconter leurs propres histoires et soutenir en même temps les droits des enfants et des adolescents ».

Par ailleurs , faut-il le souligner ,  un concours émulatif de photo a été organisé entre participants. Ainsi, le prix de la meilleure histoire à été attribué à Gemima BATOUMENI du CEG Théophile MBEMBA de Brazzaville, et  celui du meilleur photographe a BIZONGO Christopher du CEG 30 Mars de Pointe Noire alors que  celui de la meilleure photo a souri à MBEMBA Rabbi du lycée Chaminade de Brazzaville.

De leur côté, les participants n’ont pas manqué des mots pour remercier L’UNICEF,  le FAWE et particulièrement Giacomo PIROZZI  leur formateur : « …vous avez enrichi notre vocabulaire avec le langage technique de la photographie : contraste des couleurs, angle de vue, sujet décalé, la paterne cassée et bien d’autres (…) car en venant ici, la plupart d’entre nous n’avaient aucune notion  en photographie, certains navaient pour notion technique que le selfie. D’autres encore n’avaient jamais touché à un appareil photo avant cet atelier ».

Pour sa part MIETTE LEKIBI, Directrice de l’éducation de base, s’adressant à   Giacomo PIROZZI a indiqué que« … des jeunes qui sont venus sans aucune notion en photographie, vous les avez façonné, vous avez donné à ces jeunes non seulement le savoir mais aussi le savoir-faire et le savoir être ».

Au finish, cerise sur le gâteau, la formation  a été couronnée par la remise aux participants des  diplômes, des  appareils photo , des  gilets de photographe,  des cahiers,  des dictionnaires et autres  matériels didactiques pour lesquels les enfants ont manifesté une grande joie à l’exemple de NDOUDI  Pricillia venue  de Kinkala dans le département du Pool : « …  je cherchais un dictionnaire et que c’était difficile pour moi d’en trouver. Mais à travers cette formation j’ai pu l’avoir, je suis simplement  contente ».

Pour rappel, les enfants sont venus des départements de la Bouenza, du Pool, de Pointe noire et de la cuvette de Ponte noire et de Brazzaville. Ils étaient internés au lycée de la réconciliation à Mfilou, le septième arrondissement de Brazzaville.

Photo : Les jeunes  nouveaux photographes  posant pour la postérité  avec la Représentante de l’Unicef au Congo (Crédit ACI/Blanchard BOTE)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *