CONGO / UNICEF-FAWE : LANCEMENT D’UNE FORMATION SUR LES BASES DE LA PHOTOGRAPHIE POUR VINGT ENFANTS - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Education

CONGO / UNICEF-FAWE : LANCEMENT D’UNE FORMATION SUR LES BASES DE LA PHOTOGRAPHIE POUR VINGT ENFANTS

L’atelier de cinq jours ouvert le lundi 6 mai 2019 dans les locaux de l’Unicef à Brazzaville, est une action conjointe de l’Unicef et de la branche congolaise du FAWE, le Forum des éducatrices Africaines. Il s’agit de donner  aux enfants la possibilité de s’exprimer à travers la photo, considérée comme une forme d’expression « de leurs points de vues et des problèmes sociaux qui les affectent », a indiqué madame MIETTE LEKIBI, Directrice Générale de l’éducation de base,  et pour la défense de leurs  droits.  

Les vingt enfants, 11 filles et 9  garçons, qui viennent des  collèges et lycées des départements de Brazzaville, de Pointe noire, du Pool, de la Bouenza et de la Cuvette sont formés par Giacomo PIROZZI, un photographe international qui travaille   depuis de nombreuses années avec l’Unicef.

Pourquoi la photographie et les enfants ?

Une question essentielle que Micaela Marques de SOUZA, Représentante de l’Unicef au Congo s’est proposé de se poser dans son discours de circonstance lors de la cérémonie d’ouverture, et à laquelle elle a répondu en ces termes : « L’un des droits importants de la Convention des Droits des enfants c’est la participation des enfants. Une participation qui se présente de plusieurs façons (…) les enfants s’expriment au Parlement, mais les enfants peuvent aussi utiliser des outils comme la photographie pour partager leurs idées et leurs expériences, pour graver des moments mémorables de leurs propres vies ». A l’Unicef, a-t-elle poursuivi, la photo constitue  un volet important  car «  c’est à travers elle que nous pouvons partager  au monde ce qui se passe au Congo. Le sourire  des enfants, leurs pleurs, les souffrances des malades, leurs jeux, l’école, les enfants qui ne peuvent pas bouger à cause d’un  handicap… ».

Par ailleurs, Micaela Marques de SOUZA a remercié le FAWE Congo que préside la Lieutenant Colonel Aline Olga LONZANIABEKA pour avoir mobilisé les vingt  enfants. Cette dernière a salué l’Unicef pour son appui technique pour l’organisation de cette formation et pour la création des clubs scolaires  au Congo.

S’adressant aux élèves, la Directrice Générale de l’éducation de base a dit :                            « Les connaissances que vous allez acquérir lors de cette formation vous donneront la possibilité de devenir  des agents de changement dans vos communautés pour raconter vos propres histoires et soutenir en même temps les droits des enfants et des adolescents, en vous exprimant à travers la photographie, et prendre aussi part aux décisions dans les médias , les expositions  photographiques  et autres forums ».

Il est à  noter que les ateliers de ce genre ont déjà été organisés dans soixante dix pays a travers le monde, a indiqué Giacomo PIROZZI, le formateur qui a espéré avoir des enfants enthousiastes. Quant au contenu de la formation, les enfants seront formés entre autres,  pour la partie technique, sur l’utilisation de  la lumière. En dehors de cela il y a le message que l’on veut faire passer à travers la photo.

Photo : La Photo de famille après la cérémonie de lancement de l’atelier (Crédit Groupe Congo Médias).

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top