CONGO : UNE FORMATION SUR LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS POUR LES CADRES ET AGENTS

661

Ce sont  les cadres et agents du ministère du tourisme et de l’environnement qui en sont bénéficiaires. Ce séminaire de deux semaines qui est organisé avec  l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement entre dans le cadre de la formation continue. Il  a débuté le mardi 22 janvier 2019 à Brazzaville.

La formation continue a été présentée par Emma NGOUAN ANOH, Représentante adjointe du PNUD au Congo comme « un capital important dans la vie professionnelle de tout agent de développement ». C’est pourquoi, à –t- elle poursuivi, « nous nous réjouissons au niveau du programme des nations unies pour le développement d’avoir été associé à cette importante activité de formation sur la gestion axée sur les  résultats ». Parlant de l’importance de cette formation, la Représentante adjointe du PNUD a indiqué qu’il est «  important que cette formation qui permettra de renforcer collectivement et  individuellement les capacités sur la gestion axée sur les résultats reste un appui important pour renforcer notre efficacité et notre action (…).La méthode de gestion axée sur les résultats sert à appliquer l’atteinte des résultats clairement définis à travers une gestion stratégique appropriée qui améliore à la fois l’efficacité, l’efficience  et la responsabilité de l’ensemble des acteurs ».

Arlette SOUDAN NONAULT, ministre du tourisme et de l’environnement, attache du prix  à cette formation des agents et cadres de son département. Elle indiquait dans son discours de lancement : «  …la gestion axée sur les résultats  reste d’actualité et apparait clairement dans le programme gouvernemental. De la même manière elle fait partie des exigences des partenaires au développement qui ont toujours encouragé les pouvoirs publics à adopter une gestion fondée sur les principes de redevabilité (…)il nous faudra absolument assurer le  passage progressif d’une culture de gestion bureaucratique  à celle des résultats  qui privilégie la recherche de changements ou transformation tangibles et non la focalisation sur les processus et procédures ».

Rappelons que le Gouvernement congolais en général et le  ministère du tourisme et de l’environnement en particulier, entretiennent avec  le Programme des nations unies pour le développement un partenariat qui s’est illustré par l’appui de l’agence onusienne à l’exécutif dans l’organisation  et le pilotage de plusieurs activités gouvernementales. Parmi elles, les récents travaux du Comité de pilotage conjoint consacrés  à l’adoption des différents plans de travail annuels 2019 dont l’une des  recommandations  a conduit à l’organisation de la présente  formation .

Photo : La photo de famille après la cérémonie d’ouverture

Audio : Extrait du discours de la ministre du tourisme et de l’environnement





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *