CONGO: UN DERNIER HOMMAGE DU SÉNAT Á SON SECRÉTAIRE GÉNÉRAL BIENVENU EWOKO - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Société

CONGO: UN DERNIER HOMMAGE DU SÉNAT Á SON SECRÉTAIRE GÉNÉRAL BIENVENU EWOKO

Décédé le 12 octobre  au CHU de Brazzaville, la dépouille du Secrétaire général du Sénat a eu droit à un hommage officiel du parlement congolais le samedi 24 octobre 2020. Placée sous l’autorité du Président du Sénat Pierre NGOLO, la cérémonie d’hommage organisée au hall secondaire du Palais des congrès a permis aux parlementaires de dire un dernier adieu à Bienvenu EWOKO, Secrétaire général du Sénat parti à 64 ans. Un cadre dévoué qui est resté à ce poste pendant 18 ans (d’octobre 2002 à octobre 2020).

C’est à 11  heures que les six militaires des Forces armées congolaises transportant à l’épaule le cercueil contenant la dépouille de Bienvenu EWOKO  font leur entrée dans le hall secondaire du Palais des Congrès où se déroule cette triste et solennelle cérémonie d’adieux.  Avec eux, un silence tout à la fois glacial et mélancolique qui investit les lieux en ces instants historiques pour le Parlement congolais. Puis, intervient, à l’invitation du maître de cérémonie, Félix OKONDZA, Directeur de cabinet du 1er questeur, pour l’oraison funèbre.

D’une voix chargée d’émotion Félix OKONDZA a circonscrit les faits saillants de la vie du regretté secrétaire général : « La nouvelle de la mort de Bienvenu EWOKO nous est tombée comme un coup de tonnerre. La mort, oui la mort ; encore elle, ce phénomène inévitable vient de frapper de nouveau durement le Sénat en lui arrachant son secrétaire général ».

L’oraison funèbre  s’est poursuivie sur l’évocation de ce qu’a été la vie Politique et administrative de l’illustre disparu né le 6 juillet 1956 à Bétou dans le département  de la Likouala, localité située au nord de la République du Congo. Il a occupé plusieurs fonctions dans sa vie professionnelle. Au plan politique, il a entre autres créé sa propre formation politique, le Mouvement humaniste pour la nouvelle citoyenneté (MHNC), un parti de la mouvance présidentielle qui s’est fondu dans le Parti congolais du travail (PCT) dont il est resté membre jusqu’à sa mort.

Sortie de la dépouille du Palais des Congres

Une perte énorme pour le Sénat

Arrivée au secrétariat du Sénat en 2002, Bienvenu EWOKO s’est fait remarquer par son dévouement au travail jusqu’à sa mort. Selon les témoignages de ceux qui l’ont côtoyé : « Bienvenu a tout donné au Sénat. Il n’a fait l’économie ni de temps ni de son dévouement ». Pour Jean OSSIBI et Guy Martin ABOULAWE, respectivement Secrétaire général adjoint du Sénat et Chef de service des comptes rendus , qui disent avoir bénéficié de ses conseils et orientations, le décès de Bienvenu est une grande perte pour le Sénat ainsi que le Parti congolais du travail.  .

La cérémonie s’est poursuivie par le traditionnel dépôt des gerbes de fleurs puis du recueillement de par le Président du Sénat, Pierre NGOLO suivi d’autres parlementaires. Un moment de consternation et d’émotion au cours duquel les parlementaires, les membres de la famille et bien d’autres  responsables se sont inclinés devant la dépouille avant qu’elle ne soit conduite au cimetière du centre-ville pour inhumation.

A noter que Bienvenu laisse quatre enfants

Photo : Pierre NGOLO se recueillant après le dépôt de la gerbe de fleurs ( Droits réservés)

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone et whatsapp : 00242 06629 92 35

 

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top