CONGO/TRANSPORT: LES AÉROPORTS MAYA-MAYA ET AGOSTINO NETO REÇOIVENT LEURS CERTIFICATS D'ACCRÉDITATION SANITAIRE - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Santé

CONGO/TRANSPORT: LES AÉROPORTS MAYA-MAYA ET AGOSTINO NETO REÇOIVENT LEURS CERTIFICATS D’ACCRÉDITATION SANITAIRE

Le Directeur général de la société des Aéroports du Congo (AERCO), Daniel LEFEBRE, est allé présenter le mercredi 24 mars à Brazzaville, les certificats d’accréditation sanitaire des aéroports de Maya-Maya de Brazzaville et Agostino Neto de Pointe-Noire à Ingrid Olga Ghislaine EBOUKA-BABACKAS, ministre en charge des transports. Délivré par le Conseil international des aéroports (ACI) dans le cadre du programme Airport health accréditation (AHA), cette accréditation vient confirmer l’application réussie de l’ensemble des mesures visant à lutter contre la pandémie du covid-19 dans ces deux aéroports.

Le certificat  reçu par AERCO et présenté à la Ministre de tutelle atteste de la pertinence et l’efficacité des mesures édictées par le gouvernement de la république du Congo pour limiter la propagation de la pandémie de Covid-19 dans les aéroports du pays en général et particulièrement dans ceux des villes de Brazzaville et Pointe-Noire. Confirme que la sécurité aéroportuaire assurée aux passagers est sûre et à la hauteur des exigences internationales.

Cette certification d’accréditation sanitaire attribuée aux deux aéroports du pays au terme d’un processus d’évaluation à distance portant sur l’ensemble du processus passagers, de transmission d’éléments de preuve et d’échanges avec les experts est valable pour les 12 prochains mois est le résultat d’un processus engagé dans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie de la Covid-19, pour accompagner la reprise du trafic aérien au après la fermeture des frontières aériennes et terrestres congolaises le 30 mars 2020. Cette reprise du trafic, en août de la même année, s’est faite dans le respect des mesures barrières, conformément aux recommandations de l’OACI.

Recevant le certificat des mains du Directeur général de l’AERCO, la ministre en charge des transports, Ingrid Olga Ghislaine EBOUKA-BABACKAS a indiqué que :«Ce certificat est le résultat d’un travail consciencieux fait par le gouvernement, en étroite collaboration avec le concessionnaire AERCO, chargé de la mise en œuvre de mesures de santé et de sécurité dans les aéroports, conformément aux recommandations de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) ».

Les recommandations de l’OACI concernent notamment la désinfection des espaces, la distanciation physique, la communication sur les gestes barrières, la protection des passagers et du personnel tout au long du parcours afin de freiner la pandémie. Soulignant la nécessité pour les aéroports congolais de conserver ce certificat, la ministre a invité les partenaires évoluant au sein desdits aéroports à redoubler d’effort pour offrir un service efficace aux passagers et aux employés.

A noter  que le Congo fait partie des 16 premiers pays du continent africain qui ont pu obtenir l’accréditation AHA.

Photo : La Ministre recevant les certificats.

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com Téléphone & Whatsapp : +242 06 629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top