Télécoms

CONGO/TELECOM : L’INTENTION DES AUTORITES DE POURSUIVRE LA CONNEXION DES ZONES BLANCHES

La couverture de plusieurs zones blanches dans le pays par les réseaux de communication électroniques était principalement au centre le mardi 19 janvier 2021 à Brazzaville de la 3ème session extraordinaire du Comité du Fonds pour l’Accès et le Service Universels des Communications Electroniques (FASUCE). Treize localités sont ciblées pour une connexion en 2021. 

La réunion de plusieurs heures a été présidée par le ministre des postes et des télécommunications, Léon Juste IBOMBO qui assure par ailleurs les fonctions de Président du Comité du FASUCE du Directeur Général de l’Agence de régulation des postes et communications électroniques (ARPCE)Secrétaire du Fonds. Le président du Fonds a fait l’annonce de la connexion pour le compte de l’année en cours des localités suivantes : Tsoumbou dans le département du Kouilou , Vindza dans le département du Pool , Minga dans la Bouénza, Okouet dans la  Cuvette,             Ekouasende, Ossele, Okeke et Ngania dans le département des Plateaux ,         Elogo dans  la Sangha, Binanga et Moungoundou Nord dans le département du Niari , et dans le département de la Cuvette Ouest  les localités d’Edzouga et de Vaga. Léon Juste IBOMBO  a justifié cet effort à fournir par « la forte demande en desserte des communications électroniques des populations ». Les financements pour réaliser  ce travail sont disponibles, a assuré le président du Fonds qui a par ailleurs martelé que c’est dès cette semaine que les équipes vont se mettre au travail.

En rappel, il y a peu, plusieurs localités du pays jadis en zones blanches ont bénéficié d’une couverture réseau , à l’instar de Bouanela dans le département de la Likouala, Bokoma dans celui de la Cuvette, Mboubee dans les Plateaux ou encore Loulombo dans le Pool. L’inauguration à distance de ces réalisations avait eu lieu le 6 novembre 2020 à Brazzaville.

Il est à noter que  la question des  finances du Fonds a aussi été évoquée. Il s’est agi notamment de l’évaluation du niveau d’exécution  du budget 2021. Léon Juste IBOMBO s’est réjoui de l’engagement des partenaires dans l’abondement du Fonds : « Nous nous félicitons de voir qu’il y a des partenaires qui interviennent pour apporter leur contributions (…) il y a des partenaires privés qui sont dans le secteur des communications électroniques et nous allons étendre l’assiette des contributions… ». Le budget du Fonds pour l’Accès et le Service Universels des Communications Electroniques  pour l’année 2021 est d’1 milliard 600 millions.

Le dossier de la SOPECO également évoqué

Le président du Fonds a qualifié de critique la situation actuelle de la Société des postes et de l’épargne du Congo. En conséquence, il est, pense-t-il, un  devoir que cette  situation de «  notre opérateur historique postal nous invite à porter un regard salvateur pour solder une créance avec la Direction Générale de Air France Cargo. Le gouvernement a pris l’engagement, je peux l’assurer de solder cette créance de trente six millions de francs cfa, cet appui qui augurerait de meilleures perspectives de relance permettrait une reprise d’ici la fin de ce mois  du  trafic postal pour colis et courriers entre le Congo er la France à travers Air France ».

Photo : Une vue des travaux (Droits réservés)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le plus populaire

To Top
Translate »