Formation & Emploi

CONGO/STATISTIQUE: SIX CENT CINQUANTE-SIX CANDIDATS PASSENT LE CONCOURS D’ENTRÉE AU CASP

La Ministre du Plan, de la statistique et de l’intégration régionale, Ingrid Olga Ghislaine EBOUKA-BABAKAS, a lancé, le jeudi 29 septembre 2022 à Brazzaville, les épreuves du concours d’entrée au Centre d’application de la statistique et de la planification(CASP). Six cent cinquante-six (656) candidats inscrits sur l’ensemble du territoire national prennent part à cet examen qui ouvre les portes de l’institut en charge de la formation des statisticiens congolais aux admis de chaque année. 

Lancé par l’épreuve des mathématiques, le concours qui est organisé en deux jours se poursuivra par l’épreuve de contraction de texte pour se terminer par la dissertation le vendredi 30 septembre. Les candidats sont invités à donner le meilleur d’eux-mêmes pour espérer non seulement atteindre la moyenne d’admission requise mais, aussi de faire partie des premiers meilleurs de cette grande bataille intellectuelle qui seront retenus en fonction du quota de l’année.

Le concours qui se déroule dans huit localités du pays notamment à Brazzaville, Pointe-Noire, Owando, Ewo, Dolisie, Madingou, Kinkala et Djambala totalise 656 candidats inscrits. A Brazzaville où la ministre en charge de la statistique, Ingrid Olga Ghislaine EBOUKA-BABAKAS, est allée personnellement encourager les candidats qui passent ce cet examen quatre cent quarante-trois (443) jeunes participent à cette bataille intellectuelle pour tenter d’arracher leurs tickets d’entrée au Casp.

La ministre lors du lancement des épreuves

La Ministre s’est satisfait de la bonne tenue du concours : « Le système statistique national a besoin de ressources humaines, de qualité et en parcourant les 17 salles, j’ai compris qu’il y avait un véritable engouement de la jeunesse dans cette filière importante pour notre économie et notre société. Nous avons besoin à chaque fois d’avoir des chiffres fiables, actualisés et cela passe par des ressources humaines de qualité et le CASP est à la hauteur de ce défi », a-t-elle précisé.

Soulignant l’intéressement de la jeunesse congolaise à la, la ministre en charge du statistique a fondé son espoir sur ces jeunes pour le renouvellement de cadres dans ce secteur. Un renouvellement qui est attendu par tous. Lors du lancement des épreuves, la ministre est passée de salle en salle pour encourager les candidats pour qu’ils aient confiance en eux-mêmes. Elle leur a rappelé que la nation compte sur eux. « Ces jeunes vont être aussi des ressources humaines additionnelles dans le cadre de la planification statistique planification. Ce sont 2 piliers essentiels pour nos politiques publiques, pour la qualité de nos politiques publiques. Alors oui, ils ont été encouragés à rejoindre la grande famille des statisticiens, certes, mais aussi des planificateurs ».

Photo 1: Les candidats au concours

Contacts de notre rédaction: gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : +242 06954 43 25

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top
Translate »