CONGO / SPORT : DES PRATIQUANTS DE LA BOXE CHINOISE S’INITIENT AU KICK BOXING

283

Une  séance  d’entrainement pour explication des règlements du kick boxing avec  démonstrations,   a eu lieu le dimanche 17 mars 2019 au gymnase Henri ELENDE à Brazzaville au bénéfice d’une dizaine de pratiquants de la boxe chinoise dite Sanda Tiger, qui ont décidé de s’initier au kick boxing, ce sport que les responsables de l’association qui travaille à  son épanouissement  entendent  mettre sur orbite au Congo.

Cette activité a été organisée dans le cadre d’un partenariat entre la fédération congolaise de Wushu qui héberge la boxe chinoise et l’association congolaise de boxes pieds-poings , a ton appris . La présentation des équipements des athlètes du kick boxing, les coups et frappes autorisés et interdits ou encore  le style, sont entre autres aspects abordés, démonstration à l’appui, par Césaire Alfred NZOBO, directeur technique national de l’association congolaise de boxes pieds-poings : « …il a fallu que, par rapport aux activités qui vont  s’organiser  tenir à Brazzaville en kick boxing, de faire la lumière auprès des athlètes de Sanda. La philosophie générale de cet entrainement était de transmettre aux athlètes la notion…en fait dans le fonds c’est de la pratique pied poings que les athlètes du Kick boxing et du Sanda font mais ils ne le savent pas ! ».

Les deux sports, a indiqué Césaire Alfred NZOBO, ont les mêmes techniques de base. Ce qui donc n’exclut pas des reconversions de pratiquants de Sanda  dans le kick boxing, même si pour lui « cela   partira des sentiments des athlètes et cela ne pourra pas être interdit. Mais comme les athlètes de Sanda ne sont pas exclus s’ils veulent participer aux compétitions de kick boxing, il ne sera pas réellement utile qu’ils partent de leurs clubs  respectifs pour intégrer un autre club ».

Il est à noter que cette séance d’entrainement  s’est déroulée sous la supervision  de Gerry Blaise BOLLE, Président de   l’association congolaise de boxes pieds-poings.

Photo : Le Directeur technique national entretenant les athlètes (Crédit Groupe Congo Médias).




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *