CONGO : UNE SOIREE A BRAZZAVILLE POUR CELEBRER LES SOIXANTE ANS DE L’ASECNA - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Société

CONGO : UNE SOIREE A BRAZZAVILLE POUR CELEBRER LES SOIXANTE ANS DE L’ASECNA

L’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar  (ASECNA) a organisé une soirée de gala le jeudi 12 décembre 2019. Une célébration en grande pompe marquant le 60ème anniversaire de cette institution technique panafricaine en charge de la gestion des espaces aériens dans 18 pays  africains. Créée en 1959, l’ASECNA a su résister à l’épreuve du temps et est devenue un modèle historique d’organisation sous régionale qui illustre la capacité des Africains à se mettre ensemble  en vue de travailler pour faire avancer les choses dans le continent.

Cette soirée  des 60 ans d’existence de la structure, était l’une des activités prévues par l’ASECNA Congo  , à coté des activités sportives et caritatives organisées  la veille de cette rencontre festive dans la capitale congolaise. La rencontre  qui a vu plusieurs autorités de la ville se joindre aux cadres et agents de l’ASECNA pour cette célébrer cette journée, a permis de faire la rétrospective de l’agence. Créée pendant la période coloniale, notamment le 12 décembre 1959  à  Saint Louis au Sénégal, l’ASECNA est l’institution technique qui a pris  en charge  la gestion  de la sécurité  des espaces aériens de 11 Etats membres   au départ, avant l’adhésion d’autres pays que sont  le  Cameroun, le Togo, le Mali, la Guinée Bissau ainsi que les Unions du Comores.

Dans son allocution de circonstance, Joachim M’BOUNDOU TCHISSAMBOU , Représentant de l’ASECNA en République du Congo a rappelé quelques repères historiques ayant conduit à la création de cette  structure  pilotée par des ingénieurs africains. Fruit d’une bonne collaboration entre les Etats parties prenantes, « … l’ASECNA a pris en charge en 1996  la gestion de la sécurité de la navigation aérienne par des ingénieurs. L’agence dispose aujourd’hui de 99,99% des cadres formés par les trois écoles de l’agence ». Former elle-même ses futures cadres est l’une des meilleures stratégies de l’ASECNA  qui lui  permet de se doter d’une ressource humaine suffisante et de qualité capable de combler les vides des départs à la retraite.

Des perspectives …

Après l’équipement en infrastructures de contrôle (Radars et centres de contrôle météorologique et bâtiments) qui ont  permis de simplifier et garantir la qualité des services  et  d’améliorer les conditions de travail du personnel, l’ASECNA entend œuvrer pour l’adaptation  à la nouvelle donne internationale, à l’ère du tout numérique.

Les principales orientations de cette démarche réformatrice se focaliseront autour de : « La gestion du trafic     aérien sur 15 années à venir se fondera pour l’essentiel sur les technologies spatiales et sur les échanges des données numériques entrainant progressivement  le démantèlement des installations classiques partout sur le continent. La digitalisation et la et la virtualisation des lieux de production et d’une manière générale, l’intelligence artificielle sera au cœur des activités pour la sécurité de la navigation aérienne », a annoncé Joachim TCHISSAMBOU M’BOUNDOU.

Consciente de la nécessité de migrer vers les nouvelles exigences du secteur, l’Agence pour la sécurité de la navigation en Afrique et au Madagascar a entrepris sa métamorphose pour demeurer présente et incontournable à l’heure des nouvelles technologies. Dans cette optique, poursuivit-il,  « … l’agence s’est donné pour  objectifs en 2032 de mettre en œuvre au niveau de sa zone de responsabilité, voire de l’Afrique un espace aérien uniformisé dans contour  pour assurer le management du trafic aérien ».

La célébration de ce 60ème anniversaire qui marque le succès  de l’institution mise en place pendant la période coloniale était le lieu tout indiqué pour  reconnaitre les efforts consentis par  cadres qui se sont fait distinguer au cours de l’année 2019 et ceux qui partent à la retraite. Si certains cadres à l’instar de Monsieur BOUESSO, désigné meilleur travailleur de l’année  ceux qui parte à la retraite se sont vus décerner des médailles pour des  loyaux services rendus. Après 27 ans de travail au sein de l’agence,  Omer POATY, formateur admis à la retraite dit être disposé à aider les jeunes recrus qui seront tentés de le consulter.  Fier de prendre sa retraite, le désormais retraité de l’ASECNA.  Il  part avec le sentiment d’avoir le meilleur de lui pour le développement de la structure pour laquelle il a travaillé pendant près de trois décennies : « Je pars le cœur serein parce que je suis parmi ceux qui ont formé à l’ASECNA et si jamais il y a des jeunes qui peuvent bien passer par moi je peux toutefois le faire parce je respire ASECNA et je vis ASECNA ».

Des activités sportives et caritatives  en lien avec cette commémoration ont été organisées la veille de la  soirée de gala.

Photo 1 : Vue du Représentant de l’ASECNA tranchant le gâteau d’anniversaire

Photo 2 : Vue des femmes de l’ASECNA autour du Représentant

(Crédit Groupe Congo Médias)

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone te Whatsapp : 00242 06629 92 35   

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top