CONGO : SIGNATURE D’UNE DECLARATION D’INTENTION POUR MIEUX FINANCER LE SECTEUR PRIVE DE LA SANTE

254

Favoriser l’accès aux financements du secteur privé de la santé en République du Congo afin d’améliorer la qualité de l’offre de santé, tel est l’objectif de la déclaration d’intention pour l’accès au  financement du secteur privé de la santé  signée le jeudi 20 décembre 2018 à Brazzaville.  

Placée sous l’autorité de Florent BALADAMIO, Directeur de Cabinet de la Ministre de la Santé et de la Population, cette étape de la signature  a marqué l’adhésion et l’engagement des différentes  parties signataires à « …mener une réflexion stratégique sur le financement des Petites et Moyennes Entreprises (PME) du secteur de la santé et mettre en place un groupe de travail chargé de préparer la table ronde sur le financement du secteur privé de la santé avec l’appui technique et financier de la Banque Mondiale », comme a déclaré Saviniet SAMBA, Président de la cellule du partenariat public-privé.

Cette collaboration devrait contribuer à remédier aux difficultés relatives au faible financement du secteur de santé privé qui entrave le développement  et la pleine participation de celui-ci. Des faiblesses épinglées par les représentants des institutions étatiques et financières lors de l’atelier préparatoire de la table ronde sur le financement du secteur privé de la santé du 06 décembre 2018.

Donner au pilier du secteur privé de la santé au Congo, une vision  annoncée par Florent BALADAMIO : « …la revue de l’état de santé de la population  caractérisée par la baisse de certains indicateurs et une diminution des financements de l’Etat ». Ce qui  a conduit les parties prenantes à manifester l’engagement de mettre sur pied un groupe de travail.

La matérialisation de cet engagement par la signature de cette déclaration d’intention constitue un tournant décisif pour ma mise en œuvre effective des clauses  de la déclaration. Elle  permettra de dérouler la suite des opérations de la feuille de route qui prévoit une gamme des activités dont certaines ont été énumérées par Saviniet SAMBA : « La mise en place d’un groupe de travail ; la préparation de la table ronde sur le financement du secteur de privé de la santé ; la mise en place par l’Etat d’un fond d’accompagnement, pour faciliter l’accès des PME de la santé ; l’intégration au sein du programme d’appui à la diversification de l’économie (PADE II) du secteur de la santé ; l’optimisation de la ligne des crédits du budget de l’Etat dédié à l’accompagnement des PME et l’implication effective des banques, des assurances dans la mise en place de fonds de garantie dédié au financement des Petites et Moyennes Entreprises de la santé ».

Photo1 : vue des signataires lors de la cérémonie

Photo2 : Photo de famille (crédit Groupe Congo Medias)

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : 00242 06629 92 35 /06512 54 97




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *