CONGO: SIGNATURE D’UN ACCORD DE CREDIT POUR 45 MILLIONS D’EUROS PAR LA FRANCE - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Economie

CONGO: SIGNATURE D’UN ACCORD DE CREDIT POUR 45 MILLIONS D’EUROS PAR LA FRANCE

L’accord a été signé le lundi 18  novembre 2019 au ministère des finances à Brazzaville entre d’un coté Olga Ingrid EBOUKA BABAKAS, ministre du plan, de la statistique  et de l’intégration régionale du Congo, et de l’autre François BARATEAU ambassadeur de France au Congo  et Lionel CAFFERINI , Directeur de l’agence française de développement (AFD). L’accord de crédit de 45 millions  d’euros ( milliards de Francs CFA) porte sur la première tranche  d’un appui budgétaire de la France en direction du Congo dont le décaissement aura lieu au mois de décembre.

Article rédigé avec Francis MOUSSA , journaliste stagiaire

Cet appui budgétaire apporté par la France, précise  un communiqué officiel, «  vise à accompagner  les efforts du gouvernement  congolais pour restaurer les grands équilibres macroéconomiques du pays et poser  les bases d’une croissance plus inclusive et diversifiée, à la suite de l’adoption le 11 juillet du programme  de facilité élargie de crédit avec le FMI ». Cet accord de financement est la concrétisation  des engagements que la France avait annoncés à Brazzaville lors de la réunion monétaire  de la zone franc  en avril 2018. En rappel, le montant total de l’appui budgétaire promis par la France au Congo est de 135 millions d’euros.

Peu avant la signature de l’accord, la ministre du plan a déclaré :   «…aujourd’hui nous allons signer en lieu et place du ministre des finances absent mais nous allons le faire pour engager le Congo parce que s’agissant d’un accord de financement la procédure est la suivante. Apres cet accord, il y aura la ratification par le parlement. Ce n’est que le début d’une procédure qui ira rapidement puisque ces ressources sont attendues  pour le budget 2019-2020.

Il  est à noter que dans le cadre de ce financement, une attention particulière sera portée sur les efforts entrepris par le gouvernement pour atteindre  les objectifs du programme fixés avec le FMI, en ce qui concerne notamment la préservation  des dépenses sociales, l’apurement des arriérés extérieurs  et intérieurs  et la mise en  œuvre  des reformes structurelles en matière  de gouvernance.

Aussi, la  France va-t-elle  soutenir le Congo à travers de nombreux projets structurants qui s’inscrivent  dans la durée et qui  touchent  des secteurs à fort impact social : accès à l’eau potable, assainissement, électricité, formation professionnelle  et enseignement supérieur, transferts sociaux et activités génératrice  de revenus à destination des populations les plus vulnérables.

Photo : Un cliché de la  signature des documents (Crédit groupe Congo Médias).

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top